vendredi 24 janvier 2020

JETHRO TULL












WARCHILD
1974
U.K.

MUSICIENS :

- Ian Anderson - vocals, flute, acoustic guitar, saxophones
- Martin Barre - electric & spanish guitars
- John Evan - piano, organ, synthesizers, piano accordion
- Jeffrey Hammond - bass & string bass
- Barriemore Barlow - drums, glockenspiel, marimba, percussion


TITRES :

1. War Child
2. Queen And Country
3. Ladies
4. Back-Door Angels
5. Sealion
6. Skating Away On The Thin Ice Of The New Day
7. Bungle In The Jungle
8. Only Solitaire
9. The Third Hoorah
10. Two Fingers




Après avoir réglé son compte à la racine blues qui présida au début de sa carrière (albums This Was, Stand Up et Benefit), enregistré l’un des disques à succès les plus réfléchis de l’histoire du rock (Aqualung), et offert, en suites épiques, deux incontournables jalons de la musique progressive (Thick As A Brick et A Passion Play), le groupe anglais adopte une inspiration plus normalisé : après seize mois de silence, et un projet avorté de film (dont le disque devait constituer la musique), War Child est donc un disque de rock, et c’est (un peu) là où est le problème.
Car le monde baroque, tourmenté, et très pensé (dans les meilleurs moments), voire ampoulé (dans les pires) du leader, chanteur et flûtiste, et compositeur Ian Anderson, s’accommode finalement assez mal de l’instantanéité, et de l’absence de nuances.
Au centre des compositions, la violence alimente un rock âpre et érectile, trop souvent noyé dans une surcharge orchestrale (l’arrangeur et claviériste David Palmer se retrouve manifestement ici en concurrence avec la guitare de Martin Barre), et le groupe, toujours aussi compétent, ne peut parfois empêcher la musique de sombrer dans la monotonie, ou, pire, la banalité.
Par bonheur, Anderson n’a pas égaré la clef des champs, et des chants, qui ouvre vers des chansons à considérations plus humaines : la délicieuse « Ladies », tout en délicatesse acoustique, ou « Skating Away On A Thin Ice Of A New Day » - là encore dans une orchestration raffinée, et sans nul doute l’une des plus fines compositions de l’Anglais -, figurent comme d’authentiques réussites, non seulement du disque, mais bien de la carrière de Jethro Tull. (Music Story)


 JETHRO TULL


STAND UP - 1969
BENEFIT - 1970
AQUALUNG - 1971
THICK AS A BRICK - 1972
LIVING IN THE PAST - 1972
A PASSION PLAY -1973



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire