ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

jeudi 29 juin 2017

NOVEMBER










EN NY TID AR HAR
1970
SWEDEN


MUSICIENS :

Christer Ståhlbrandt - Vocals, Bass 
Björn Inge - Drums
Richard Rolf - Guitars


TITRES :

1. Mount Everest
2. En Annan Värld
3. Lek Att Du Är Barn Igen
4. Sekunder
5. En Enkel Sång Om Dej
6. Varje Gång Jag Ser Dej Känns Det
7. Gröna Blad
8. Åttonde
9. Ta Ett Steg I Sagans Land
10. Balett Blues






 november




" En ny tid är här " est le premier album du trio suédois  November ,le groupe développe un hard rock bluesy que ne renieraient pas des hard-rockeux anglais ou américains.
 Qui aurait pu s’imaginer que des Scandinaves pourraient rivaliser avec les grosses pointures anglo-saxonnes
du Heavy Rock. Un album enregistré et mixé en trois jours, ou  November y développe un rock pesant fait de gros riffs bluesy, d'une section rythmique énorme et d'un chant hargneux proféré en suédois.



 november






GOOD RATS










TASTY
1974
U.S.


MUSICIENS :

Peppi Marchello - lead vocals, harmonica and bats
Mickey Marchello - guitar, vocals
John «The Cat» Gatto --guitar
Lenny Kotke - bass, vocals
Joe Franco - drums

With
Brian Cuomo - keyboards


TITRES :

01. Back To My Music
02. Injun Joe
03. Tasty
04. Papa Poppa
05. Klash-Ka-Bob
06. Fireball Express
07. Fred Upstairs & Ginger Snappers
08. 300 Boys
09. Phil Fleish
10. Songwriter







 GOOD RATS




En 1974, les Good Rats sortent leur plus connu et leur plus populaire album, "Tasty". 
Il met vedette un mélange de Hard Rock Progressif et subtil avec des influences Jazz, mis en évidence par la puissante voix râpeuse de Marchello. 
Plusieurs chansons de ce disque, surtout le clin d'oeil de Marchello à Mark Twain comme "Injun Joe", "Papa Poppa", une ode Rock au sujet des cultes, et les morceaux autobiographiques tels que "Back to My Music" et "The Songwriter".



 GOOD RATS












WARPIG











WARPIG
1970
CANADA


MUSICIENS :

Rick Donmoyer – vocals, guitar
Dana Snitch – keyboards, vocals
Terry Brett – bass guitar
Terry Hook – drums, percussion


TITRES :

01. Flaggit
02. Tough Nuts
03. Melody With Balls 
04. Advance Am
05. Rock Star
06. Sunflight 
07. U.X.I.B.
08. The Moth 








 warpig




Unique album éponyme de Warpig, groupe Canadien du début des années 70. D'un style très proche de groupes Britanniques comme Deep Purple ou Atomic Rooster




 WARPIG







mardi 27 juin 2017

CRAZY HORSE










LOOSE
1972
U.S.


MUSICIENS :

George Whitsell - Vocals, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Conga
Greg Leroy - Vocals, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Bottleneck Guitar
John Blanton - Vocals, Piano, Organ, Cello, Harmonica
Billy Talbot - Vocals, Bass
Ralph Molina -: Vocals, Drums, Percussion, Acoustic Guitar

With:
Joel Tepp - Harmonica "And She Won't Even Blow Smoke In My Direction"


TITRES :

1. Hit And Run
2. Try
3. One Thing I Love
4. Move
5. All Alone Now
6. All The Little Things
7. Fairweather Friend
8. You Won't Miss Me
9. Going Home
10. I Don't Believe It
11. Kind Of Woman
12. One Sided Love
13. And She Won't Even Blow Smoke In My Direction





 CRAZY HORSE



Peut-être que si Talbot et Molina avaient décidé de renommer le groupe, il aurait gagné plus de commentaires favorables et généreux.
L'album a été produit par Fred Catero et il n'atteint pas vraiment le niveau des débuts classiques du groupe, il reste encore beaucoup à creuser sur ce second album studio qui montre cependant la polyvalence du groupe. 
"Loose" est un agréable album plus harmonieux et plus discret que le premier album Crazy, mais il partage une similitude dans son songwriting de haute qualité. 
Certains aspects de cet album ressemblent aux Byrds, et un ou deux morceaux à Buffalo Springfield. Des belles chansons Country Rock avec une pointe légèrement mélancolique, un album "trop" sous-estimé de Crazy Horse, mais un must pour les fans. 
'Loose" contient  de nombreux exemples de la raison pourquoi Crazy Horse est devenu le groupe d'accompagnement de Young pendant des décennies. 





 CRAZY HORSE




CRAZY HORSE - 1971
AT CROOKED LAKE - 1972
CRAZY MOON - 1978




KROKODIL











SWAMP
1970
SWITZERLAND


MUSICIENS :

Hardy Hepp – violin, piano, vocals
Walty Anselmo – sitar, lead guitar, vocals
Terry Stevens – bass, guitar, vocals
Mojo Weideli – harmonica, flute, percussion
Düde Dürst – drums, percussion, vocals
Veit Feiden - keyboards, vocals (backing vocals) 
Herdy Hepp - violin, keyboards


TITRES :

01. Get Your Personality Together
02. Light Of Day
03. Sunlights Beautiful Daughter
04. Tell Me What You Want (Tell Tale)
05. Blue Flashing Circle
06. Snow White And Blue
07. Human Bondage

Bonus:
08. Gipsy Man
09. That’s What I Do
10. Stehaufmadchen (Trailer)






 krokodil




A partir de 1970 et l'édition de leur second album "Swamp", ils ont commencé à introduire un son plus psychédélique dans leur musique, un son qui sera très dominant par la suite sur "An Invisible World Revealed". 
Dès le début, Hardy Hepp, cité comme le "Bob Dylan Suisse" semblait être aux commandes, avec son doux mélange de Folk et de Blues, alors que Mojo Weideli à l'harmonica, leur donnait un son beaucoup plus terre-à-terre.




 KROKODIL




KROKODIL - 1969






lundi 26 juin 2017

RENIA











FIRST OFFENDERS
1973
U.K.


MUSICIENS :

- Kenny Stewart - lead vocals
- John Robinson -  guitars, vocals
- Peter Sutherland -  keyboards, vocals
- Malcolm Sutherland -  bass, mellotron, vocals
- Dave Mathew – drums


TITRES :

01. You’d Best Believe It
02. Friend Out On The Road
03. Breakneck
04. Shelter
05. Cowboy’s Dream
06. Slow Down 
07. Drive Me Wild
08. I Suppose It’s For The Best
09. Mighty Queen





 renia




Cet album assez rare et totalement oublié a été sorti en 1973 sur Transatlantic Records - le label connu principalement par les sorties de rock Folk Progressive, et moins pour ses éditions plus heavy rock.
Le seul LP de  Renia peut être décrit comme un album de hard rock, énergique et plutôt direct avec des voix fortes, des mélodies fines et des influences progressives (orgue omniprésent de Hammond et le mellotron puissant sur une piste "Shelter" incroyable et vraiment belle) semblable à Stray , Strider et Nutz. Malheureusement, cet album  mal promu est passé totalement inaperçu et le groupe se sépara.
En 1975, le chanteur Kenny Stewart a formé Dirty Tricks qui a publié trois bons albums de hard rock 


 RENIA








COYOTE











COYOTE
1972
U.S.


MUSICIENS :

- Rod Arment - keyboards, guitar, vocals
- Chuck Beaty - guitar, vocals
- Liz Hein - flute
- Jim Kestle - bass, vocals
- Tim Lloyd - drums
- Rusty Steele - keyboards, guitar, vocals


TITRES :

01. Farmer Fetcher's 
02. Cowboy & Indians
03. Horney Coyote
04. Jabberwocky
05. Flat Chested Woman
06. Ready to Ride
07. Silver Ring
08. Fly
09. People Funny
10. Musician 








Le Groupe est apparu régulièrement sur les scènes de concert et dans les clubs du Maryland et Washington. Malgré leur remarquable talents de musiciens, ils n'ont pas reussi à attirer l'attention d'une maison de disque. Enfin, en 1971, le groupe décide de former son propre label « Chariot », et un an plus tard enregistre et sort leur propre album studio éponyme. 
 Avec cet album le groupe confirme leurs compétences et fait preuve d'une variété de mélodies. Après la publication de cet enregistrement unique, un changement dans le line-up eu lieu dans le quintette. Le nouveau groupe a donné des concerts jusqu'en 1976, et a cessé ses activités. Les musiciens sont allés vers d'autres groupes, et l'album est devenu  culte parmi les fans les plus éclairés et les collectionneurs de rock classique.




 COYOTE










BLACKFEATHER











AT THE MOUNTAINS OF DARKNESS
1971
AUSTRALIA 


MUSICIENS :

- Neale Johns - Vocals
- John Robinson - Guitars
- Robert Fortescue - Bass
- Alexander Kash - Drums

- Bon Scott - Timbalis, Tambourine
- John Bisset - Electric Piano

TITRES :

1. At The Mountains Of Madness
2. On This Day That I Die
3. Seasons Of Change Part 1
4. Mangos Theme Part 2 
5. Long Legged Lovely
6. The Rat (Suite) 
     a. Main Title (The Rat)  
     b. The Trap
     c. Spainish Blues
     d. Blazwaorden (Land Of Dreams)
     e. Finale (The Rat)








 BLACKFEATHER




At The Mountains Of Madness est sorti en avril 1971 et rentre au Top 10 Australien (numéro 7) en mai. L'album n'a peut-être pas vieilli aussi bien que d'autres de la même époque.
 La piste titre et la suite ambitieuse "The Rat" semblent un peu datées maintenant.Pourtant, il existe des titres lumineux, comme "Long Legged Lovely", avec un jeu de basse des plus lourdes, et le classique "Seasons Of Change", l'un des singles les plus mémorables et les plus aventureux de la période




 blackfeather









BIRTHA











BIRTHA
1972
U.S.


MUSICIENNES :

Sherry Hagler - keyboards
Shele Pinizzotto - guitar
Rosemary Butler - bass, vocals
Olivia Favela (Liver) - drums, lead vocals


TITRES :

1. Free Spirit
2. Fine Talking Man
3. Tuesday
4. Feeling Lonely
5. She Was Good To Me
6. Work On A Dream
7. Too Much Woman
8. Judgement Day
9. Forgotten Soul





 BIRTHA




Birtha a été l'un des quelques groupes exclusivements féminins à émerger dans la scène rock des années 1970. Alors que les groupes comme "Fanny" ont certainement quelques points forts dans leur répertoire, il ressort clairement que les Birtha était plus créatives . 
Avec non seulement une chanteuse, mais trois talentueuses chanteuses qui  s'échangent le micro, avec des guitares heavy et blues qui broient tout sur leurs passage avec une précision étonnante 




 birtha

/










STRAWBS












BURSTING AT THE SEAMS
1973
U.K.


MUSICIENS :

- Dave Cousins - acoustic & electric guitars, banjo, vocals
- Dave Lambert - acoustic & electric guitars, vocals
- Blue Weaver - organ, piano, Mellotron
- John Ford - bass, vocals
- Richard Hudson - drums, vocals


TITRES : 

1. Flying
2. Lady Fuschia
3. Stormy Down 
4. Down By The Sea
5. The River
6. Part Of The Union
7. Tears And Pavan
8. The Winter And The Summer
9. Lay Down
10. Thank You

Bonus:
11. Will Ye Go (Single B-side)
12. Backside (Single B-side)
13. Lay Down - Single Version





 strawbs





Le sixième album du groupe prolifique anglais STRAWBS, intitulé Bursting At The Seams (littéralement en français « débordant des coutures » ou prêt à craquer) sort en janvier 1973. 
L'arrivée du guitariste Dave Lambert en remplacement de Tony Hooper donne à la guitare électrique une place essentielle dans plusieurs titres avec un son plus « metal ». L'album a donc une tonalité encore plus rock que le précédent Grave New World.  
Bursting At The Seams est considéré comme un des meilleurs albums de STRAWBS, voire, pour certains critiques, comme le meilleur.






 STRAWBS



DRAGONFLY - 1970
FROM THE WITCHWOOD - 1971
GRAVE NEW WORLD - 1972
HERO AND HEROINE - 1974






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...