dimanche 29 septembre 2019

SWEENEY TODD














SWEENEY TODD
1975
CANADA

MUSICIENS :

Nick Gilder - lead vocals
James McCulloch - guitar
Budd Marr - bass, backing vocals
Dan Gaudin - keyboards, synthesizer
John Booth - percussion


TITRES :

1. Roxy Roller
2. Broadway Boogie
3. Juicy Loose
4. Short Distance, Long Journey
5. The Kilt (Instrumental)
6. Rock ‘N’ Roll Story
7. Sweeney Todd Folder
8. See What We’re Doing Now
9. Daydreams
10. Rue De Chance
11. Let’s All Do It Again 


 sweeney todd

Sweeney Todd est un groupe canadien de glam rock formé à Vancouver en 1975. Le premier chanteur du groupe, Nick Gilder, a quitté le groupe pour se lancer dans une carrière solo. Il a été remplacé par un jeune Bryan Adams, qui a ensuite connu un succès international en tant qu'artiste solo


 sweeney todd





samedi 28 septembre 2019

REDHOUSE












ONE MORE SQUEEZE
1976
AUSTRALIA

MUSICIENS :

John Dallimore - vocals, guitar, keyboards
Garry Quince - guitar, keyboards, backing vocals
Graham Matters - vocals, strings
Jack Green - bass, backing vocals
Gary Crothall - drums


TITRES :

1.  I Got Love 
2.  I Like Dancing 
3.  Love Your Lady 
4.  Little Paul 
5.  I'm Just 
6.  Hit The Deck 
7.  Who's Foolin' Who 
8.  One More Squeeze  

Bonus:
9.  Thank You
10.Snapshot
11.Hot Feet


 REDHOUSE


Initialement le quatuor australien  s'appelait "The Redhouse Roll Band". À Geelong, Victoria, la bande étaient le groupe de rock le plus branché du milieu des années soixante-dix. Ses représentations étaient légendaires, brutales, fortes et théâtrales. Il était visuellement orienté vers les grands anciens groupes de rock glam et apparaissait dans divers costumes,  squelette ou habit de Superman.
En septembre 76, le groupe enregistre son premier album "One More Squeeze". Déjà avec les premières mesures, la musique de l'album rappelle une sorte d'AC / DC sobre et subtil. Bien que très bien produit et bourré d'excellents morceaux, le LP n’a pas été en mesure de reproduire l’énergie scénique du groupe.


 redhouse




vendredi 27 septembre 2019

MOSE JONES












BLACKBIRD
1978
U.S.

MUSICIENS :

– Randy Lewis - Bass, Lead Vocals, Backing Vocals 
– Chris Seymour - Drums, Percussion 
– Marvin Taylor - Guitar, Backing Vocals 
– Steve McRay - Keyboards, Lead Vocals, Backing Vocals 


TITRES :

1. Do You Want Somebody 4:00 
2. Blackbird 4:00 
3. Ohh Baby 4:05 
4. Jump Back 5:52 
5. Something's Wrong 5:00 
6. Instrumental Medley 9:18 
7. Rub/In Memory Of Ole What's His Name
8. Ain't No Time (Like The Present)


 MOSE JONES


Troisième album de Mose Jones avec un line-up changé pour moitié. Album intéressant se rapprochant du style de Toto 


 MOSE JONES





jeudi 26 septembre 2019

DAVID BOWIE












PIN UPS
1973
U.K.

MUSICIENS :

David Bowie – vocals, guitar, tenor and alto saxophone, harmonica, arrangements, backing vocals, Moog synthesiser
Mick Ronson – guitar, piano, vocals, arrangements
Trevor Bolder – bass guitar
Aynsley Dunbar – drums

With:
Mike Garson – piano, organ, harpsichord, electric piano
Ken Fordham – baritone saxophone
G.A. MacCormack – backing vocals
Ron Wood – guitar on "Growin' Up"


TITRES :

1. Rosalyn
2. Here Comes The Night
3. I Wish You Would
4. See Emily Play
5. Everything’s Allright
6. I Can’t Explain
7. Friday On My Mind
8. Sorrow
9. Don’t Bringme Down
10. Shapes Of Things
11. Anyway Anywhere Anyhow
12. Where Have All The Good Times Gone




 DB

Pour cette fois, Bowie se risque au jeu dangereux de l'album de reprises, ce qui explique en partie le court délai écoulé entre les deux disques. Même si l'on ne peut s'empêcher de penser qu'il y a derrière tout cela une arrière-pensée mercantile et que Bowie surfe sur la vague de son succès en sortant à bon compte un album avec les chansons des autres, l'intéressé jure qu'il avait juste envie d'interpréter des chansons qui lui avaient particulièrement plu.  (MUSIWAVES fr.)


 david bowie






GENESIS












FOXTROT
1972
U.K.

MUSICIENS :

- Peter Gabriel - lead vocals, flute, oboe, tambourine, bass drum
- Steve Hackett - guitars (electric, acoustic 6- & 12-string)
- Tony Banks - organ, Mellotron, piano, electric piano, guitar, backing vocals
- Mike Rutherford - bass , bass pedals, 1 guitar, cello, backing vocals
- Phil Collins - drums, percussion, backing vocals


TITRES :

1. Watcher Of The Skies
2. Time Table
3. Get'em Out By Friday
4. Can-utility And The Coastliners
5. Horizon's
6. Supper's Ready


 genesis


Amateurs de rock progressif, par ici ! Avec des morceaux comme Watcher of the skies et Can utility and the coastliners, vous allez être servi. Et vous serez finalement comblés par Supper's ready (23 minutes de bonheur) et ses différentes parties, et le sublissime Horizon's de Steve Hackett. Un très bon album de rock progressif. (Clément)


 GENESIS








WHITESNAKE













SNAKEBITE
1978
U.K.

MUSICIENS :

David Coverdale - vocals
Micky Moody - guitar, vocals
Bernie Marsden - guitar, vocals
Neil Murray - bass
Dave Dowle - drums
Pete Solley - keyboards


TITRES :

1. Come On 
2. Bloody Mary 
3. Ain't No Love In the Heart of the City 
4. Steal Away 
5. Keep On Giving Me Love 
6. Queen of Hearts 
7. Only My Soul 
8. Breakdown  


Whitesnake


Au commencement il y eut les deux LP solo de Coverdale : Whitesnake et Northwinds, pas franchement transcendant vous en conviendrez je pense. Puis paru le EP Snakebite, sous le nom de Whitesnake, avec les futurs tôliers Micky Moody, Bernie Marsden et Neil Murray. 4 titres donc : Come on, Bloody Mary, Steal away et la reprise de Ain't No Love in the Heart of the City de Bobby Bland, future hymne que l'on sait. Des titres qui laissaient présager du bon, l'histoire nous le confirmera par la suite.  (anton14)


 whitesnake




mercredi 25 septembre 2019

BRIAN AUGER'S OBLIVION EXPRESS













SECOND WIND
1972
U.K.


MUSICIENS :

- Brian Auger - organ, electric piano, piano
- Alex Ligertwood - vocals, tambourine
- Jim Mullen - guitar
- Barry Dean - bass guitar
- Robbie McIntosh - drums, percussion


TITRES :

1. Truth
2. Don't Look Away
3. Freedom Jazz Dance 
4. Just You, Just Me
5. Second Wind

Bonus:
6. Freedom Jazz Dance (Live in Paris 1971)


 BRIAN AUGER


L’Oblivion Express se monte avec Jim Mullen, Barry Dean, Robbie McIntosh pour les deux premiers jets orientés jazz-fusion lourd. Alex Ligertwood rejoint le groupe pour Second Wind. Cet ex- Jeff Beck Band est introduit en qualité de chanteur. Par rapport aux albums devanciers, une nouvelle orientation musicale s’affirme, plus jazz-rock funky (légèrement nimbé de latino) qui fonctionne aussi bien, la voix (discutée) de Ligertwood se prêtant bien à cette nouvelle direction, même si ce choix tend à cliver les fans de l’artiste et à engendrer une certaine brouille dans son catalogue. Les détracteurs de Second Wind vont même jusqu’à avancer une perte de qualité dans le processus conceptuel d’Auger. (jean-claude)


 brian auger










dimanche 22 septembre 2019

THE STOOGES













THE STOOGES
1969
U.S.

MUSICIENS :

- Iggy Pop - vocals
- Ron Asheton - guitar
- Dave Alexander - bass
- Scott Asheton - drums


TITRES :

1. 1969
2. I Wanna Be Your Dog
3. We Will Fall
4. No Fun
5. Real Cool Time
6. Ann
7. Not Right
8. Little Doll


 the stooges


Enregistré en deux jours courant juin 1969 au studio Hit Factory de New York et produit par John Cale, le premier album des Stooges est un brûlot sur la jeunesse désorientée des banlieues américaines. Crachant ses pulsions et ses désirs, Iggy Pop transcende son mal de vivre sur «1969» ou «No fun». Mais c'est certainement «I wanna be your dog» qui marquera les esprits par sa sauvagerie dans la soumission, et propulsera l'iguane Iggy Pop à l’état de symbole sexuel. Le groupe, malgré son relatif amateurisme, pousse les amplis au maximum et créé une bouillie rock proche d'un blues très personnel, «Little doll» en est un bel exemple. Le groupe s'inspire également d'un psychédélisme sombre que l'on retrouve dans la marche funèbre «We will fall» et sur «Ann», hommage à leur ville : Ann Arbor. Album d'une génération désabusée et très éloignée du flower power, les Stooges hurlent à travers leurs jeu primitif et sauvage leur désillusion et leurs fantasmes. Un classique d’avant le chef d'œuvre. (Music Story)  
  

 the stooges



ROY HARPER











HQ
WHEN AN OLD CRICKETER LEAVES THE CREASE
1975
U.K.

MUSICIENS :

- Roy Harper - vocals, acoustic guitar
- Chris Spedding - guitar
- Dave Cochran - bass
- Bill Bruford - drums
- David Gilmour - guitar (01)
- John Paul Jones - bass (01)
- Steve Broughton - drums (01)
- The Grimethorpe Colliery Band - brass (07)
- Ray Warleigh - saxophone


TITRES :

01. The Game (Parts 1–5)
02. The Spirit Lives
03. Grown Ups Are Just Silly Children
04. Referendum (Legend)
05. Forget Me Not
06. Hallucinating Light
07. When An Old Cricketer Leaves The Crease 

Bonus:
08. The Spirit Lives (early mix, 23 March 1975)
09. When An Old Cricketer Leaves The Crease (live in Exeter, 1977)
10. Hallucinating Light (single version)













 roy harper


Le tapis rouge déroulé depuis ses tous débuts en l'honneur de Roy Harper ne se dément toujours pas. "HQ" comporte la liste la plus impressionnante d'invités prestigieux que le guitariste ait jamais eu sous sa main, faisant par là-même de ce disque son album le plus rock. À cette même époque, Roy Harper venait de fonder le groupe Trigger en compagnie de David Cochran, l'ex-Nucleus Chris Spedding et l'ex-King Crimson Bill Bruford ... Il les retrouve ici, mais pas que eux. Viennent s'ajouter à la liste Messieurs David Gilmour et John Paul Jones qu'il est inutile de présenter



 ROY HARPER