samedi 28 août 2021

AMBROSIA

 




AMBROSIA
1975
U.S.

MUSICIENS :
Joe Puerta - bass guitar & lead vocals
David Pack - guitars, lead vocals & keyboards on "Lover Arrive"
Christopher North - keyboards & vocals
Burleigh Drummond - drums, percussion, bassoon & vocals 

TITRES :
1. Nice, Nice, Very Nice
2. Time Waits For No One
3. Holdin' On To Yesterday
4. World Leave Me Alone
5. Make Us All Aware
6. Lover Arrive
7. Mama Frog
8. Drink Of Water
Une excellente approche très américaine du rock progressif du milieu des années 70 avec un son pop très accessible, dont les deux très belles pistes, moins prog, plus pop  "Make Us All Aware" et "Time Waits for No One".





LIGHTHOUSE

 




PEACING IT ALL TOGETHER
1970
CANADA

MUSICIENS :
Skip Prokop - Drums, Vocals
Paul Hoffert - Keyboards, Vibes
Ralph Cole - Guitar, Vocals
Grant Fullerton - Bass, Vocals
Pinky Dauvin - Lead Vocals
Paul Armin - Violin
Don Dinovo - Viola
Dick Armin - Cello
Leslie Schneider - Cello
Arnie Chycoski- Trumpet
Bruce Cassidy - Trumpet
Howard Shore - Alto Sax, Flute
Russ Little - Trombone

TITRES :
1. Let The Happiness Begin
2. Every Day I Am Reminded
3. The Country Song
4. Sausalito
5. The Fiction Of Twenty-Six Million
6. The Chant
7. Mr. Candleman
8. On My Way To L.A.
9. Daughters And Sons
10. Just A Little More Time
11. Little People
C'était le troisième album de Lighthouse et le dernier sur ce label. Leur prochain album, "One Fine Morning" sur un nouveau label allait être le début de leur âge d'or jusqu'à leur malheureuse rupture. Changer de label semble avoir fait monter d'un cran leur musique 





jeudi 19 août 2021

STEALERS WHEEL

 




FERGUSLIE PARK
1973
U.K.

MUSICIENS :
Gerry Rafferty - vocals, guitar, mandolin, Kazoo, piano, organ
Joe Egan - vocals, guitar, mandolin, Kazoo, piano, organ

With: 
Peter Robinson - piano, electric piano, synthesizer, organ, chimes
Gary Taylor - electric bass, mini-Moog
Joe Jammer - electric guitar
Andrew Steele - drums, congas, claves, cowbells, maracas, tambourine, triangle, wood block, chimes
Bernie Holland, Joe Jammer - electric guitar
Chris Neale - harmonica
Corky Hale - harp
Chris Mercer, Steve Gregory - tenor saxophone
Mike Stoller - electric harpsichord
Richard Hewson - strings arrangements

TITRES :
1. Good Businessman
2. Star
3. Wheelin'
4. Waltz (You Know It Makes Sense)
5. What More Could You Want
6. Over My Head
7. Blind Faith
8. Nothing's Gonna Change My Mind
9. Steamboat Row
10. Back On My Feet Again
11. Who Cares
12. Everything Will Turn Out Fine

stealers wheel
Cette fois, il n’y a pas de mega-classique de la trempe d’un « Stuck In The Middle With You », mais on recense quand même quelques titres de tout premier choix et, croyez-moi, bien des groupes et artistes solos tueraient pour avoir ne serait-ce qu’un d’entre eux dans leurs répertoires. On va parler dans un premier temps de « Good Businessman », titre chanté en duo qui se situe à mi-chemin entre Folk et Blues-Rock, qui est joyeusement coloré avec son solo de saxophone, ses quelques notes de piano et son alternance entre couplets tempérés et refrain plus rythmé, plus pêchu. Dans un autre registre, « Star » est une compo plus terroir entre Folk et Pop enrichie de quelques notes de piano épatantes, d’un harmonica bien roots qui fait partie de ces classiques perdus des 70’s à redécouvrir. Ces 2 titres sont de haute volée et avaient vraiment tout pour devenir des hymnes intemporels. (Classic Rock 80) 






ULTIMATE SPINACH

 





ULTIMATE SPINACH
1967
U.S.

MUSICIENS :
Ian Bruce-Douglas - Keyboards,Guitars,Harmonica, Theremin, Wood Flutes, Sitar,Vocals,Vibraphone,12-String Bass Guitar
Barbara Hudson - Vocals, Guitar
Keith Lahteninen - Drums,Percussion, Vocals
Ted Myers - Guitar,Vocals
Richard Nese - Bass
Geoffrey Winthrop - Guitar,Sitar,Vocals

TITRES :
1. Ego Trip
2. Sacrifice Of The Moon (In Four Parts)
3. Plastic Raincoats; Hung-up Minds
4. Hip Death Goddess
5. Your Head Is Reeling
6. Dove In Hawks Clothing
7. Baroque #1
8. Funny Freak Parade
9. Pamela
10. Your Head Is Reeling (Mono Version)
11. Hip Death Goddess (Mono Vesion)
Prenez quelques affaires, bouclez votre baluchon pour un trip psychédélique avec Ultimate Spinach en guise d'agence de voyages et MGM, comme compagnie de transport aérien. Vous en ressortirez ragaillardi, comme Popeye The Sailor. 
1967, année Flower Power par excellence, marque l'avènement de ce groupe phare du Bosstown Sound (ou Boston Sound), opération marketing montée de toutes pièces par Alan Lorber de MGM (et devenue une scène rock à part entière), pour proposer une alternative au San Francisco Sound. Sans chercher à les opposer ou à les comparer, reconnaissons à ce projet publicitaire quelques belles réussites comme Beacon Street Union, Orpheus et... Ultimate Spinach, le plus représentatif, né de la volonté d'Ian Bruce Douglas, son chanteur et multi-instrumentiste. Son premier jet, l'album éponyme sorti fin 1967/début 1968, est devenu un classique de l'acid rock, après avoir été voué aux gémonies, par la critique, à l'époque de sa parution (en dépit de bonnes ventes et de son maintien dans les charts pendant 36 semaines). (jean-claude)




mercredi 18 août 2021

BRETHREN

 




BRETHREN
1970
U.S.

MUSICIENS :
Tom Cosgrove – guitars, lead vocals
Stu Woods – bass, vocals
Mike Garson – keyboards
Rick Marotta (Richard Thomas Marotta) – drums

With:
Dr. John – keyboards
Rusty Young – pedal steel guitar
Patrick – piano (07)
The Blossoms – backing vocals

TITRES :

1. Midnight Train
2. Don’t Talk Now
3. Mississippi Freighter
4. Success Brand Oil
5. Hitchin’ To Memphis
6. Everybody In The Congregation
7. I’ve Been Provided For
8. Outside Love
9. Just To Be There

La vie musicale du groupe new-yorkais "Brethren" n'a pas fonctionné - après avoir sorti deux albums, ils se sont dissous en 1972. D'un autre côté, les quatre membres des « Brethren» se débrouillaient plus que bien individuellement. 
Ils sont tous devenus des musiciens de session très recherchés, attirés par de nombreuses stars du rock. Le batteur Rick Marotta a joué avec John Lennon, Paul Simon, Stevie Nicks, Steely Dan et d'autres. Le guitariste et chanteur principal Tom Cosgrove a joué avec Al Kooper, Todd Rundgren, entre autres. Le bassiste Stu Woods a joué avec Jim Croce, Barry Manilow, Tony Orlando et le claviériste Mike Garson a joué avec David Bowie, Smashing Pumpkins et d'autres







dimanche 15 août 2021

FLUDD

 




FLUDD
1971
CANADA

MUSICIENS :
Edmund "Ed" Pilling – vocals, percussion
Brian Pilling – guitar, vocals
Mick Walsh – guitar
Greg Godovitz – bass, vocals
John Anderson – drums

TITRES :
1. Turned 21
2. Sailing On
3. David Copperfield
4. The Egg
5. Come Back Home
6. A Man Like You
7. Birmingham
8. Mama's Boy
9. Easy Being No One
10. Make It Better
11. You See Me
12. Tuesday Blue
Le groupe a sorti son premier album éponyme en 1971, et a eu un hit modeste, " Turned 21 ". Walsh est ensuite parti et a été brièvement remplacé par Mick Hopkins, un guitariste britannique avec qui les frères Pilling avaient travaillé dans Wages of Sin. Le deuxième single du groupe, "Get Up, Get Out, Move On", est sorti en 1972 mais encore une fois modestement classé. Hopkins retourne en Angleterre, où il formera plus tard le groupe Quartz 




lundi 9 août 2021

STEALERS WHEEL

 




STEALERS WHEEL
1972
U.K.

MUSICIENS :
Gerry Rafferty - guitar, vocals
Joe Egan - keyboards, vocals
Tony Williams - bass
Rod Coombes - drums
Paul Pilnick - lead guitar

With:
Mike Stoller - keyboards

TITRES :
1. Late Again
2. Stuck In The Middle
3. Another Meaning
4. I Get By
5. Outside Looking In
6. Johnny's Song
7. Next To Me
8. José
9. Gets So Lonely
10. You Put Something Better Inside Me
stealers wheel
Stealers Wheel, dans le début des années 70, c’est le groupe fondé par Gerry Rafferty et son ami d’enfance Joe Egan, respectivement chanteur et clavier, qui vont écrire Stuck in the Middle with you. 
Le texte de cette chanson dépeint avec humour, mais de façon assez violente, hypocrisie, fausseté et fourberie qui règnent dans le Show-business des années 70 naissantes.
Le groupe Stealers Wheel vient de se former, et débuter sa carrière avec une chanson si brutale, c’est quand même périlleux… Mais ce n’est pas l’avis du fameux duo de producteurs et compositeurs Lieber & Stoller, qui détectent immédiatement le potentiel « tubesque » de la chanson.
Lieber et Stoller au début des années 1970 sont déjà à l’origine d’innombrables hits. Et comme tout ce qu’ils touchent se transforme en or, Stuck in the Middle with you ne va pas faire exception. C’est un carton plein !.... (France Bleu)