jeudi 29 novembre 2018

ALVIN LEE & TEN YEARS AFTER











PUMP IRON!
1975
U.K.

MUSICIENS :

- Alvin Lee - guitar, lead vocals
- Tim Hinkley - keyboards
- Andy Pyle - bass- 
- Bryson Graham - drums
- Ron Berg, Ian Wallace - drums 
- Brother James - percussion
- Harold Burgon,  Ronnie Leahy - keyboards
- Boz Burrell, Colin Gibson, Steve Thompson - bass
- Jack Lancaster - horn
- Mel Collins - soprano saxophone
- Brother Jones - congas


TITRES :

1. One More Chance
2. Try to Be Righteous
3. You Told Me
4. Have Mercy
5. Julian Rice
6. Time and Space
7. Burnt Fungus
8. The Darkest Night
9. It's All Right Now
10. Truckin' Down t5he Other Way
11. Let the Sea Burn Down


 ALVIN LEE


Le premier véritable album solo d'Alvin Lee. Ici, Alvin essaie d’être plus professionnel et moins féru d’héroïque-guitare, et c’est là le défaut de cet album un peu ennuyeux. Toutes les ballades et tous les rocks ont tendance à se fondre les uns avec les autres, mais sans la bonne humeur et la joie de l'album précédent. 


 alvin lee






lundi 26 novembre 2018

EARTH QUAKE












EARTH QUAKE
1971
U.S.

MUSICIENS :

John Doukas - lead vocals
Robbie Dunbar - guitar, piano, vocals
Stan Miller - bass, vocals
Steve Nelson - percussion, vocals
Gary Phillips - guitar, vocals, lead vocals


TITRES :

1. Tumbleweed
2. Distance Between
3. Summer Song
4. Things
5. Guarding You
6. Wind Keeps Blowing
7. Look Out Your Window
8. Blurry Eyes
9. Tickler



 earth quake


Earth Quake est né de la scène musicale fertile du lycée de Berkeley. John Doukas, Robbie Dunbar (frère aîné de Tommy Dunbar des Rubinoos), Stan Miller et Steve Nelson faisaient partie de la formation du groupe. Ils ont affiné leur rock de la fin des années 60 et du début des années 70 lors d'innombrables soirées entre amis et concerts gratuits à Provo Park (ce dernier étant un lieu pivot qui a accueilli de nombreux spectacles gratuits le dimanche),  Ils étaient tout aussi habiles à jouer des morceaux rock de 9 minutes que des titres  pop ou rock entraînants.
Après avoir rencontré Matthew "King" Kaufman en tant que manager, ils ont signé un contrat avec A & M et ont enregistré des morceaux répétés des centaines de fois. Le résultat est incroyablement efficace, à la fois dans le jeu et au chant, mais avec le genre de désinvolture né de la grande complicité des musiciens. Les neuf titres de l'album, montrent à la fois les talents du groupe et la grande qualité de l'équipe de production d'A & M. 


 EARTH QUAKE






dimanche 25 novembre 2018

THE STILLROVEN












TOO MANY SPACES
1968
U.S.

MUSICIENS :

Dave Rivkin - lead  guitar, vocals
Mike O’Gara - rhythm  guitar, vocals
Dave Berget - bass, vocals
Dave Dean- keyboards, vocals
Phil Berdahl - drums, vocals


TITRES :

01. Sundance
02. The Green
03. Girl In Blonde
04. Tin Soldier
05. Can You Dig It?
06. Get Ready
07. Too Many Spaces
08. Happiness Is
09. Country Tune
10. Would You Believe
11. Lighten Up

Bonus :
12. Sundance (Demo Version)
13. Girl In Blonde (Demo Version)
14. Can You Dig It? (Demo Version)


 the stillroven


Groupe légendaire de Minneapolis, STILLROVEN, avaient le statut de groupe de garage-rock dans années 60 avec leur version frénétique de "Hey Joe". Too Many Spaces est  le deuxième album du groupe, jamais publié avant 2003. Enregistré de 1968 à 1969, ce disque "perdu" "Too many spaces" met en valeur le côté plus heavy et psychédélique du groupe, tout en maintenant à la perfection ses racines garage-rock.


 the stillroven




ENDLE St. CLOUD











THANK YOU ALL VERY MUCH
1970
U.S.

MUSICIENS :

Alan Melinger (aka Endle St. Cloud) — lead vocals, piano
Peter Black — guitar
James Harrell — bass
David Frederick Potter — drums, vocals


TITRES :

1. STREET CORNER PREACHER
Piano Scherzo
2. WHO WOULD YOU LIKE TO BE TODAY?
Piano Tranquillo
3. THIS IS LOVE
Piano Allegretto
4. PROFESSOR BLACK
Piano Diminuendo
Piano Agitato
5. LAUGHTER
Piano Adagio
6. JESSICA
Piano Con Brio
7. COME THROUGH
Piano Andante
8. LIKE A BADGE
Piano Teneramente
Bonus tracks
9. Tell Me One More Time 
(What's Happening To Our World)
10. Quest For Beauty



 endle st cloud


Formation de Houston qui voit la participation du guitariste Peter Black du célèbre "Lost & Found". Le groupe s'est formé dans les premiers mois de 1968 avec le nom "Endle St.Cloud In The Rain" et en 1969 a abrégé le nom en "Endle St.Cloud et a enregistré le seul album" Thank You All Very Much "publié en 1970. L’album est un concept album, avec des intermèdes au piano et une introduction des chansons par un narrateur, un bon album qui se démarque surtout dans le titre n ° 13 "Jessica". Le groupe évoluera à nouveau en 1971 avec le nouveau nom de "Potter St.Cloud "et un album éponyme de faible niveau


 ENDLE ST CLOUD



ORA












ORA
1969
U.K.

MUSICIENS :

Jon Weiss - Lead Guitar
Mark Barakan - Guitar
Julian Diggle - Drums
James Rubenstein - Vocals, Acoustic Guitar
Robin Sylvester - Bass, Keyboards, Guitar
Chloe Walters - Guitar


TITRES :

1. Seashore
2. About You
3. Deborah
4. Whitch
5. Venetia II
6. You
7. Fly
8. Ladyfriend
9. Are You Seeing
10.Emma's Saga
11.The Morning After The Night Before
12.The Seagull And The Sailor
13.Seashore
14.No More Love
15.Pomme
16.Deborah
17.It Was An Easy Legend
18.Fly
19.Thank God 





 ORA


Unique album du groupe britannique Ora, dans un style psychédélique pop-rock. les titres ne sont pas d'une très grande extravagance même si le morceau "Witch" se démarque


 ORA






TAX FREE












TAX FREE
1970
NETHERLANDS


MUSICIENS :

Wladimir "Wally" Tax - Vocals
David J.L. Oliphanr - Guitar
Jody W. Purpora - Vocals, Keyboards
Leendert H.M. Busch - Drums

with:
Jerry Spaulding - Saxophone
Ron Johnsen - Vibes
John Cale - Electric Viola
Richard Davis - Bass


TITRES :

1. Yiva
2. Along the Shadowed Quay
3. The Great Lie
4. Day Revealed Your Face
5. Ginny
6. Amsterdam
7. My Lady Truth
8. Evening
9. Back by the Quinnipiac







 TAX FREE



Tax Free était un groupe néerlandais d'Amsterdam. Il a été fondé par le chanteur Wally Tax en 1969 après la dissolution de The Outsiders. Le groupe était vompose de David Oliphant (guitare), Jody Purpora au chant, guitare et claviers et Leendert "Buzz" Busch (batterie). 
 Au début des années 1970, le groupe s'est rendu à New York, où il a enregistré son premier album éponyme. Il a été produit par Lewis Merenstein et mettait en vedette le violoniste et multi-instrumentiste John Cale, avec lequel Merenstein a collaboré à de nombreux projets, dont son premier album Vintage Violence. Le bassiste Richard Davis a également joué sur cet album. Il a été publié en mars 1971 et peu de temps après, le groupe se séparé.


 TAX FREE







samedi 24 novembre 2018

JOHN CALE











VINTAGE VIOLENCE
1970
U.K.

MUSICIENS :

 John Cale - vocals, guitar, keyboards

With:
- Ernie Corallo - guitar
- Garland Jeffreys - guitar, backing vocals
- Stan Szelest - piano
- Harvey Brooks - bass
- Sanford Konikoff - drums


TITRES :

1. Hello There
2. Gideon's Bible
3. Adelaide
4. Big White Cloud
5. Cleo
6. Please
7. Charlemagne
8. Bring It On Up
9. Amsterdam
10. Ghost Story
11. Fairweather Friend


 john cale

Avec "Vintage Violence", John Cale pose des bases très saines pour sa carrière solo. On aurait pu s'attendre à des choses plus extravagantes voire difficiles d'accès mais notre homme choisit de montrer sa facette la plus pop et la moins radicale. Bref, Cale, après ses expérimentations sonores avec le Velvet Underground et ses productions audacieuses avec les Stooges ou Nico, se fait séducteur avec cet album solo. Et il va, de fait, aligner ici les morceaux les plus enjoués de son catalogue qu'il va constamment alterner avec de somptueuses ballades. Et, ce faisant, il dévoile ainsi une large palette sur le champ de la composition, de manière aussi inattendue que réjouissante. (Stefy)


 JOHN CALE





vendredi 23 novembre 2018

TEN YEARS AFTER











WATT
1970
U.K.

MUSICIENS :

Alvin Lee- vocals,guitar
Chick Churchill - keyboards
Leo Lyons - bass
Ric Lee - drums


TITRES :

1. I'm Comming On
2. My Baby Left Me
3. Think About the Times
4. I Say Yeah
5. The Band with No Name
6. Gonna Run
7. She Lies In the Morning
8. Sweet Little Sixteen 





 TEN YEARS AFTER


 Sorti en 1971, ce disque est un cocktail détonant de rock and roll et de blues. I'm Coming Home donne le ton de cette explosivité qui retombe aux dernières notes de Sweet Little Sixteen, titre qui clôture Watt. Tous les ingrédients étaient là pour que l'album fut un succès du même tonneau que son prédécesseur, Crickelwood Green. Petite déception, Watt est en retrait. Moins frais et moins novateur. (jean-claude)


 TEN YEARS AFTER




TEN YEARS AFTER













CRICKLEWOOD GREEN
1970
U.K.

MUSICIENS :

Alvin Lee – guitar, vocals
Leo Lyons – bass
Ric Lee – drums
Chick Churchill – organ, piano and harpsichord


TITRES :

01 Sugar The Road
02 Working On The Road
03 50,000 Miles Beneath My Brain
04 Year 3,000 Blues
05 Me And My Baby
06 Love Like A Man
07 Circles
08 As The Sun Still Burns Away




TEN YEARS AFTER


Quand paraît « Cricklewood Green » en 1971, le groupe a encore quelque chose à dire avant de n'avoir plus à proposer qu'un spectacle destiné à mettre en valeur son guitariste virtuose. Et après le « I'm Going home » de Woodstock, « Cricklewood Green » propose l'AUTRE morceau de Ten Years After, "Love like a man".
Et le reste est aussi excellent, à commencer par "50 000 miles ..." et ses faux airs de « Sympathy for the Devil ». Et d'une façon générale, tout le disque est plein de ce hard-blues qui a fait la fortune de tous les grands groupes anglais des 70's, Led Zeppelin en tête. Ten Years After s'essaye même de façon assez convaincante au blues roots (" Be my baby ") ou à la country ("Year 3000 Blues").
« Cricklewood Green » est un des disques majeurs de Ten Years After qui fut pendant quelques temps au début des années 70 LE groupe dont il fallait avoir les 33 T et aller voir en concert.(Lester Gangbangs)


 TEN YEARS AFTER