lundi 12 novembre 2018

ALICE COOPER











LOVE IT TO DEATH
1971
U.S.

MUSICIENS :

Alice Cooper – vocals, harmonica
Glen Buxton – lead guitar
Michael Bruce – rhythm guitar, keyboards, backing vocals
Dennis Dunaway – bass guitar, backing vocals
Neal Smith – drums, backing vocals

With:
Bob Ezrin – keyboards


TITRES :

1. Caught In A Dream
2. I'm Eighteen
3. Long Way To Go
4. Black Juju
5. Is It My Body
6. Hallowed Be My Name
7. Second Coming
8. Ballad Of Dwight Fry
9. Sun Arise




 alice cooper


Après deux albums réalisés en 1969 et 1970, passés complètement inaperçus s'il n'y avait eu Frank Zappa pour les repérer, Alice Cooper signe avec la Warner et sort en 1971 avec Love It To Death son premier véritable album. S'inscrivant d'emblée en rupture totale avec les préceptes du flower power, le groupe choque, ce qui était l'effet recherché depuis le début par son leader Vincent Furnier, qui n'avait aucune estime particulière pour les hippies. La pochette annonce clairement la couleur : fardés d'un maquillage dégoulinant, outrancier, Alice Cooper et ses hommes de main, tout de noir vêtus (le style gothique est alors loin d'être en vogue) nous somment d'aimer à mort cette œuvre d'inspiration morbide et nihiliste. Porté par un single en forme de bombe à retardement, qui saura se faire progressivement l'étendard des préoccupations des kids, le bien nommé "I'm Eighteen", le groupe connaît un succès qui va rapidement être alimenté par ses prestations scéniques grand-guignolesques. Quant à la production presque parfaite signée par Bob Ezrin, elle annonce les brûlots suivants : Killer et School's Out. (Philippe Robert)


 ALICE COOPER





Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire