ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

mercredi 24 mai 2017

LARD FREE












GILBERT ARTMAN'S LARD FREE
1973
FRANCE


MUSICIENS :

Gilbert Artman - piano, drums
Hervé Eyhani - bass
François Mativet - guitar
Philippe Bolliet - saxophone


TITRES :

01 - Warindbaril 
02 - 12 ou 13 Juillet Que Je Sais D'Elle Pt1
03 - 12 ou 13 Juillet Que Je Sais D'Elle Pt2
04 - Honfleur écarlate 
05 - Acide framboise 
06 - Livarot respiration 
07 - Culturez-vous vous-mêmes









 LARD FREE




 C'est le premier album  de LARD FREE ; il est enregistré en avril 1973 aux studios d'Island en Angleterre (en trois jours!)
La musique de l'album met à profit l'apport du synthétiseur et celui de la guitare électrique dans un Free jazz original sur la base rythmique puissante du batteur Gilbert Artman. LARD FREE a été un des pionniers dans cette utilisation des ressources sonores du synthé au profit d'expérimentations électro-jazz-rock en filiation avec le Krautrock. Les saxophones occupent un rôle majeur, tantôt agressifs, discordants et répétitifs, tantôt mélodieux et jazzy.



 lard free










QUANTUM JUMP











QUANTUM JUMP
1976
U.K.


MUSICIENS :

- Rupert Hine - lead vocals, keyboards
- Mark Warner - guitar, vocals
- John G. Perry - bass, vocals
- Trevor Morais - drums, percussion

With:
- Ray Cooper - percussion
- Morris Pert - percussion


TITRES :

1. Captain Boogaloo
2. Over Rio 
3. The Lone Ranger 
4. No American Starship
5. Alto Loma Road
6. Cocobana HAvana  
7. Constant Forest) 
8. Something At The Bottom Of The Sea - Stapping Stones (Part 1:                    Stepping stones) 
9. Something At The Bottom Of The Sea - The Roving Finger (Part 2: The       roving finger)
10. Something At The Bottom Of The Sea - Stepping Rocks (Part 3:                 Stepping rocks) 
11. Something At The Bottom Of The Sea (Part 4: (flatline...) 






 QUANTUM JUMP




QUANTUM JUMP était un groupe britannique qui  jouait un style de  rock progressif Funk. Comme Rupert Hine le mentionne dans les liner notes, ils essayaient de mélanger le Funk et le Jazz-Fusion.
Le titre The Lone Ranger a été interdit par la BBC en raison de ses références drogues et homosexuelles, un single a été réédité en 1979, et bien que séparé  Quantum Jump s'est réuni pour apparaître sur Top Of The Pops




 quantum jump













mardi 23 mai 2017

TRIUMVIRAT










SPARTACUS
1975
GERMANY



MUSICIENS :

- Jürgen Fritz - electric & grand pianos, Hammond organ, Moog 
- Helmut Köllen - bass, acoustic & electric guitars, vocals
- Hans Bathelt - drums, percussion


TITRES :

1. The Capital Of Power 
2. The School Of Instant Pain
     - a. Proclamation
     - b. The Gladiator's Song
     - c. Roman Entertainment
     - d. The Battle
3. The Walls Of Doom 
4. The Deadly Dream Of Freedom
5. The Hazy Shades Of Dawn 
6. The Burning Sword Of Capua
7. The Sweetest Sound Of Liberty
8. The March To The Eternal City 
    - a. Dusty Road
    - b. Italian Improvisation
    - c. First Success
9. Spartacus 
    - a. The Superior Force of Rome
    - b. A Broken Dream
    - c. The Finale




 triumvirat




Le son d'ensemble ressemble fort a ELP, influence classique, son d'hammond et de moog, des lignes mélodiques trés claires, un penchant pour des hymns.
Spartacus, un disque a théme, raconte l'histoire de Spartacus.Le point faible de Triumvirat se trouve du côte du chant.
"Spartacus" reste quand même un bon cru de rock progressive europeen version trio.



 triumvirat












RUPERT HINE











UNFINISHED PICTURE
1973
U.K.


MUSICIENS :

Rupert Hine - Guitar, Keyboards, Vocals
Simon Jeffes - Guitar, Bass
John Perry - Bass
Steve Nye - Piano
Mick Waller - Drums
Mike Giles - Drums
John Punter - Drums
Ray Cooper - Percussion
Dave Cass - Trumpet
John Mumford - Trombone
The Martyn Ford Ensemble - Strings


TITRES :

1. Orange Song 
2. Doubtfully Grey 
3. Don't Be Alarmed 
4. Where In My Life 
5. Anvils In Five
6. Friends And Lovers' 
7. Move Along 
8. Concord(E) Pastich(E)
9. On The Waterline




 RUPERT HINE




L'album précédent avait reçu de bonnes critiques, mais il s'était très mal vendu, pourtant Glover (Purple Records) avait assez foi en Hine et son acolyte et parolier MacIver pour faire une avance sur ce deuxième album
Par rapport à l'album Pick Up A Bone le ton de la musique a changé. Cet album prend un tournant définitif vers le conceptuel et le cinématographique (Musique du film d'Anthony Stern "Wheel").




 RUPERT HINE

/









BROSELMASCHINE












BROSELMASCHINE 2
(PETER BURSCH UND DIE BRÖSELMASCHINE)
1976
GERMANY


MUSICIENS :

- Peter Bursch - acoustic guitar, vocals
- Willi Kissmer - guitar
- Klaus Dapper - flute, zither, saxophone, bass
- Mahendra Kapadia - tablas
- Jan Fride - congas, drums
- Roland Schaeffer - bass
- Mani Neumeier - percussion


TITRES :

1. Sofa Rock
2. Gc
3. Come Together
4. Country Doddle 
5. Nah So 'Was
6. House Carpenter 
7. Wayfaring Stranger 
8. Standchen
9. Mississippi Blues 







broselmaschine





Lorsque Peter Bursh reforme Broselmaschine au milieu des années 70, il le fait de manière plus professionnel, en abandonnant  beaucoup, de ce qui avait fait le charme du premier album de Broselmaschine cinq ans plus tôt.
Il a pris également le contrôle du groupe, en y apposant son nom, contrairement  aux préceptes "Hippie"des origines du groupe.





 BROSELMASCHINE









lundi 22 mai 2017

BIRTH CONTROL












OPERATION
1971
GERMANY


MUSICIENS :

- Bruno Frenzel - guitar, vocals 
- Bernd Koschmidder - bass 
- Bernd Noske - drums, vocals 
- Reinjhold Sobotta - organ


TITRES :

1. Stop little lady
2. Just before the sun will rise
3. The work is done 
4. Flesh and blood 
5. Pandemonium 
6. Let us do it now

Bonus :
7. Hope
8. Rollin' 
9. The Work Is Done 
10. What's Your Name
11. Believe in the Pill








 birth control




A mi-chemin entre Deep Purple, Led Zeppelin, Amon Düül II et Sun Dial, cet album fait indéniablement figure de must have pour tout passionné de rock psychédélique, un de ces albums qui s'achètent les yeux fermés et l'esprit ouvert, et qui figure très vite en bonne place dans le top dix des albums à emporter sur une île déserte. Et pour les plus difficiles à convaincre, une simple écoute du dernier morceau de l'album, ce "Let Us Do It Now" de onze minutes porté par un piano, une batterie, une voix, et qui se termine par un solo de clavecin ( ! ) devrait aisément trucider toute réticence 





 BIRTH CONTROL




HOODOO MAN - 1972







samedi 20 mai 2017

BLUES IMAGE











OPEN
1970
U.S.


MUSICIENS :

Mike Pinera – lead guitar, lead vocals
Skip Konte – keyboards
Malcolm Jones – bass
Manny Bertematti – drums
Joe Lala – percussion, backing vocals

With :
Kent Henry – guitars


TITRES :

Love Is the Answer
Running the Water
Clean Love
La Bamba
Consuelate
Ride Captain Ride
Pay My Dues
Fugue U
Parchman Farm
Wrath of Daisey
Take Me




 BLUES IMAGE




Leur premier disque, passé complétement inaperçu faisait la synthèse (assez réussie, déjà) d'un blues très classique et des percussions afro-cubaines. Blues Image, trop timide ou trop intègre, n'a pas poussé cette synthèse jusqu'au procédé systématique, et Santana a enlevé le "morceau". "Open" vaut pourtant largement le disque de Carlos et de ses amis. Parce qu'il n'y a pas de procédé, sans doute, et que la musique des Blues Image laisse à ceux qui la jouent complète liberté d'expression. Ces musiciens ont fait de remarquables progrès depuis leur premier disque, et celui qu'ils offrent ici, s'il n'a rien de follement original, montre qu'il faut aujourd'hui les compter parmi les bons groupes américains. Ce qui n'est déjà pas mal. Musique d'une solidité à toute épreuve, à l'image d'une section rythmique dont le moins qu'on puisse dire est qu'elle est dense, musique sans fioritures même dans les longues improvisations de la guitare ou de l'orgue. (ROCK&FOLK JUIN 1970 N° 41)




 BLUES IMAGE





jeudi 18 mai 2017

THE NEW CACTUS BAND











SON OF CACTUS
1973
U.S.


MUSICIENS :

Duane Hitchings - Keyboards, Vocals
Roland Robinson - Bass, Vocals
Mike Pinera - Guitar, Vocals
Jerry Norris - Drums, Vocals

With:
Manny Bertematti - Drums, Vocals
Matty - Backing Vocals ("Hook Line And Sinker")


TITRES :

1. It's Getting Better
2. I Can't Wait
3. Hook Line And Sinker
4. It's Just A Feelin'
5. Lady (Spend My Life With You)
6. Ragtime Suzy 
7. Blue Gypsy Woman 
8. Senseless Rebel 
9. Man Is A Boy
10. Hold On To My Love
11. Daddy Ain't Gone





 THE NEW CACTUS BAND




Ce disque est tombé dans les oubliettes du rock'n roll, pour une seule et simple raison: son titre et le patronyme du groupe. C'est bien dommage car il s'agit d'un bien bon disque... 
Cet album, truffé de riffs tonitruants, de mélodies graisseuses et accrocheuses à souhait, et de solos de guitare chargée au TNT, de piano bastringue et d'orgue suintant, est une véritable réussite, grâce à la présence magnétique de Mike Pinera, l'ex guitariste/chanteur d'Iron Butterfly (« Metamorphosis ») et de Blues Image, à la voix grave et rocailleuse. De l'excellent matériel, moins virulent que le Cactus classique, mais qui sera immédiatement rejeté par tous le monde (fans, anciens musiciens de Cactus, presse). (Cousin Hub)





 THE NEW CACTUS BAND










THEE IMAGE










THEE IMAGE
1973
U.S.


MUSICIENS :

Mike Pinera - Guitars, Vocals
Duane Hitchings - Keyboards, Moog, Keyboard Bass, Synthesizers, Vocals
Donny Vosburgh - Drums, Percussion, Vocals



TITRES :

1. Good Things
2. For Another Day 
3. Drift Off Endlessly 
4. Love is Here
5. So Hard to Say
6. It Happens All the Time 
7. Come to You
8. Temptation 
9. Show Your Love






 THEE IMAGE




Formé en 1973, le groupe est composé d’anciens membres de Blues Image, Iron Butterfly et de Cactus (dont le guitariste Mike Pinera et le claviériste Duane Hitichings, qui officia auprès de Buddy Miles)
Leur premier album éponyme rencontre un petit succès commercial aux Etats-Unis et en Europe où il est commercialisé par WEA. Si ce n’est pas un chef d’oeuvre, c’est un album agréable à écouter, où la voix de Pinera fait des merveilles, avec un son bien sûr très seventies. "Good Things" et "For Another Day" sont des morceaux particulièrement remarquables. "Drift Off Endlessly" est une ballade un peu superflue, mais "Love is Here", morceau de bravoure blues-rock est très réussi, même les sons de synthés ont très vieilli.




 THEE IMAGE










TRIUMVIRAT











ILLUSIONS ON A DOUBLE DIMPLE
1974
GERMANY


MUSICIENS :

- Jürgen Fritz - piano, Hammond organ, Moog synth, vocals
- Helmut Köllen - bass, acoustic & electric guitars, vocals
- Hans Bathelt - drums, percussion

With:
- Karl Dewo - saxophone solo (2)
- Hans Pape - bass (1)
- The Cologne Opera House Orchestra, strings violins, violas & celli
- The Kurt Edelhagen Brass Section, brass trumpets, trombones,saxes
- Peter Cadera - spoken words (1)
- Hanna Dölitzsch - backing vocals
- Vanetta Fields, Brigitte Thomas, Ulla Wiesner - backing vocals


TITRES :

1. Illusions On A Double Dimple
    - a. Flashback  
    - b. Schooldays
    - c. Triangle
    - d. Illusions
    - e. Dimplicity  
    - f. Last dance 
2. Mister Ten Percent
    - a. Maze  
    - b. Dawning
    - c. Bad Deal
    - d. Roundabout 
    - e. Lucky Girl
    - f. Million Dollars 

Bonus tracks :
3. Dancer's Delight [Single]
4. Timothy [Single ] 
5. Dimplicity [Edited Single version]
6. Million Dollars [Edited Single version]





 triumvirat




Avec l'album "Old Loves Die Hard", ce sont les 2 meilleurs albums de TRIUMVIRAT.
Les fans d'E.L.P. vont retrouver leurs sonorités, avec "un plus",  au niveau musical et composition...
C'est le vrai plaisir d'écouter ou de ré-écouter du rock progressif des années 70s "au top niveau", avec des musiciens issus du classique et  jouant du piano, pratiquement en virtuose et avec la touche "rock" qui fait la différence, sur des morceaux durant parfois plusieurs dizaines de minutes sans aucune lassitude...(Thierry Blondel)





 TRIUMVIRAT













Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...