mardi 12 décembre 2017

ELECTRIC LIGHT ORCHESTRA












ELDORADO
1974
U.K.


MUSICIENS :

- Jeff Lynne - lead & backing vocals, guitar, Moog, bass
- Richard Tandy - piano, Moog, guitar, backing vocals
- Michael Edwards - cello
- Hugh McDowell - cello
- Mik Kaminski - violin
- Michael de Albuquerque - bass
- Bev Bevan - drums, percussion

With:
- Louis Clark - orchestra conductor, arrangements
- Peter Ford-Robertson - spoken word (prologue)


TITRES :

1. Eldorado Overture
2. Can't Get It Out Of My Head
3. Boy Blue
4. Laredo Tornado
5. Poorboy (The Greenwood)
6. Mister Kingdom 
7. Nobody's Child
8. Illusions In 'G' Major
9. Eldorado
10. Eldorado - Finale



 E L O


Fini les expérimentations à tout va, fini les longues pièces musicales et les instruments classiques mis en avant (hormis la belle chevauchée d'ouverture, instrumentale et symphonique, reprise en version longue en fin d'album). "Can't get it out of my head" le 1er titre pose les bases d'un disque pop au sens noble. Porté par de splendides mélodies, tout l'album s'enchaîne avec facilité sur des titres courts (pour le groupe s'entend !)et efficaces. L'intro baroque de "Boy blue" nous rappelle néanmoins qu'ELO n'est pas un groupe lambda et qu'au fil des écoutes de nombreuses découvertes renouvellent le plaisir. Fidèle à ses habitudes depuis le 2ème album, le groupe nous gratifie d'un bon petit Rock'n roll : "Illusion in G major". Rien à jeter, bien au contraire pour cet album, le plus cohérent depuis le début et quelques perles absolues dont "Poor boy" et "Mister kingdom". (Peretcharmass)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire