ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

dimanche 24 décembre 2017

PULSAR












THE STANDS OF THE FUTURE 
1976
FRANCE


MUSICIENS :

- Gilbert Gandil - acoustic & electric guitars, vocals
- Jacques Roman - organ, synth, Moog, Mellotron, bass
- Rolland Richard - flute, Solina synth
- Victor Bosch - drums, percussion


TITRES :

1. Flight
2. Windows
3. Fool's Failure
4. The Strands Of The Future




 pulsar



Sans cesse annoncé et souvent retardé, The Strands Of The Future, le deuxième album du groupe lyonnais, sort quasiment deux ans après Pollen, 
 Les commentaires élogieux vont bon train sur ce disque, vu par Actuel comme la meilleure « chose française » enregistrée depuis belle lurette, alors que le prestigieux Melody Maker en fait un des faits saillants de l'histoire du rock français, le comparant avantageusement au Floyd de l'époque Barrett. 
Pulsar met toute son énergie dans The Strands Of The Future (sorti en septembre 1976) pour n'avoir jamais rien à regretter. Le groupe resserre plus encore les liens qui l'unissent et s'engage dans le processus de création dans une démarche très collective. Le moins que l'on puisse admettre, à la première écoute de ce LP, plus disque de renouveau que d'aboutissement, est que ce Pulsar-là est différent du Pulsar de Pollen, et en progrès manifeste. Plus complexe, l'album est plus soigné (sa pochette également qui fait référence à l'oeuvre du peintre local Alain Golay), meilleur sur le plan des voix et des choeurs, de l'interprétation, du son (Gérard Trouvé et Chris Pennuycate qui bossa avec Yes), de l'originalité ; il s'éloigne peu à peu, mais difficilement, du style Floydien, qu'on lui a souvent reproché de trop imiter. Certains n'ont pas encore compris la différence entre plagier et s'inspirer (ou être influencé par). The Strands Of The Future est surtout lié par une meilleure cohésion, il est donc plus efficace ; les musiciens maîtrisent mieux leur technique instrumentale et leurs compositions se bonifient. On comprend mieux pourquoi Peter Hammill, expert en la matière, voulait faire une pige avec eux.(jean-claude)


 PULSAR








Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...