ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

dimanche 17 décembre 2017

BLUE OYSTER CULT











SECRET TREATIES
1974
U.S.



MUSICIENS :

Albert Bouchard - vocals, drums,
Allen Lanier - Guitars, keyboards, 
Donald (Buck Dharma) Roeser - vocals, Guitars, keyboards, 
Eric Bloom - vocals, Guitars, keyboards, 
Joe Bouchard - vocals, bass


TITRES :

01. Career Of Evil
02. Subhuman, 
03. Dominance And Submission
04. ME 262 
05. Cagey Cretins 
06. Harvester Of Eyes 
07. Flaming Telepaths 
08. Astronomy
09. Boorman The Chauffer (previously unrlsd.)
10. Mommy (previously unrealsed)
11. Mes Dames Sarat (previously unrealsed)
12. Born To Be Wild (single B-side)
13. Career Of Evil (single version)









 BLUE OYSTER CULT



"Secret Treaties" d'avril 1974, véritable condensé de la quintessence du groupe. Parce qu'il n'a pas son pareil pour claquer des riffs et monter dans les tours, Blue Öyster Cult s'est rapidement vu proposer de rejoindre les hordes de hard rockers qui vont l'accueillir à bras ouverts. Or, s'il revendique volontiers l'influence de Black Sabbath, celles de MC5, des Stooges ou de... Grateful Dead feraient tout aussi bien l'affaire ! Sur "Secret Treaties", il va même aller plus loin, mieux brouiller les pistes aussi. Parce que, entre nous soit dit, sur un malentendu, ce "Subhmnan", il aurait très bien pu finir chez les Brothers, non ? Et ce "Dominance And Submission", ne s'en est pas fallu de peu qu'il marine dans quelque gamelle "zappaïenne". Et ce "Me 262", vraie-fausse ode à ce Messerschmitt de la pochette de l'album qui fit tant jaser à l'époque (jusqu'à accuser le groupe de sympathie nazies), ses tourneries glam n'auraient pas "fait sale" chez le Bowie de l'époque. Entre paroles tout en ellipses (et pas seulement sur "Career Of Evil", écrites par Patti Smith, alors petite amie du claviériste Allen Lanier) et grande tambouille stylistique où la voix d'Eric Bloom, la guitare de Buck Dharma, la batterie d'Albert Bouchard et les claviers du Lanier cité plus haut s'entremêlent et s'entrechoquent, le BÖC joue à cache-cache, joue avec nos nerfs. Et on en redemande !(Rock & Folk HS n° 30)



 BLUE OYSTER CULT



TYRANNY AND MUTATION - 1973





Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...