ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

dimanche 22 janvier 2017

AMBROSIA












SOMEWHERE I'VE NEVER TRAVELLED
1976
U.S.



MUSICIENS :

- Joe Puerta - bass, Moog pedals, guitar on "Harvey", vocals 
- David Pack - guitars, string ensemble, Rhodes on "George", vocals 
- Christopher North - acoustic and electric keyboards, vocals 
- Burleigh Drummond - drums, percussion, bassoon, vocals


TITRES :

1. And 
2. Somewhere I've Never Travelled
3. Cowboy Star 
4. Runnin' Away 
5. Harvey 
6. I Wanna Know 
7. The Brunt 
8. Danse With Me George (Chopin's Plea)
9. Can't Let a Woman 
10. We Need You Too





 ambrosia



Ce deuxième album d'Ambrosia est loin d'être aussi ambitieux et créatif que le précédent, sauvé en grande partie par la virtuosité incontestable de chaque musicien et la compétence technique d'Alan Parsons pour l'enregistrement studio. Cela dit, ce n'est pas une musique particulièrement progressive, plus simplement de la  pop très bien jouée et élégante, dans le style de 10CC, Toto, ou même Kate Bush.
Ambrosia n'a jamais été réellement considérée comme une groupe de rock progressif,
mais ils étaient des musiciens compétents, et leur musique se distingue par ses arrangements de claviers créatifs et grandioses, des guitares mélodiques, et la voix de David Pack's distinctive et agréable à écouter . Mais les paroles sont plutôt banales 




 ambosia










MEDICINE HEAD











DARK SIDE OF THE MOON
1972
U.K.


MUSICIENS :

John Fiddler - vocal, guitar, piano 
Keith Relf - bass 
John Davies - drums


TITRES :

01. Back to the Wall 
02. In Your Eyes 
03. Sittin' in the Sun 
04. On This Road 
05. You and Me 
06. Kum on 
07. Only to Do What Is True
08. You Can Make It Here





 MEDICINE HEAD





C'est le seul album de Medicine Head auquel Keith Relf ait participé. 
Keith Relf fondera avec Louis Cennamo le groupe Armageddon qui sortira son unique album, Armageddon, en 1975. 
John Fiddler croisera la route de l'autre ex-Yardbirds ex-Renaissance Jim McCarty pour le projet Box of Frogs.



 MEDICINE HEAD





JACKSON BROWNE












SATURATE  BEFORE USING
1972
U.S.


MUSICIENS :

Jackson Browne – acoustic guitar, piano, vocals
David Campbell – viola
David Crosby – harmony vocals
Jesse Ed Davis – electric guitar
Craig Doerge – piano
Jimmie Fadden – harmonica
Jim Gordon – organ
David Jackson – piano
Sneaky Pete Kleinow – pedal steel
Leah Kunkel – composed vocal counter-melody on "From Silver Lake"
Russ Kunkel – drums
Albert Lee – electric guitar
Graham Nash - harmony vocals
Leland Sklar – bass
Clarence White – acoustic guitar


TITRES :

1. Jamaica Say You Will.
2. A Child in These Hills.
3. Song for Adam.
4. Doctor My Eyes.
5. From Silver Lake.
6. Something Fine.
7. Under the Falling Sky.
8. Looking Into You.
9. Rock Me on the Water.
10. My Opening Farewell



 JACKSON BROWNE





Certains ont reproché à ce premier album de Jackson Browne de n'être pas très gai.
C'est assez vrai mais comment résister à une perle telle que "A Child in These Hills".
Ce disque comprend tout de même des titres plus enlevés comme "Jamaica Say You Will" ou "Doctor My Eyes", preuve de l'immense talent de cet auteur compositeur qui allait en quelques années devenir l'enfant chéri de l'Amérique.
On découvre dans ce premier opus tout ce qui va faire le succès de cet artiste, des mélodies superbes, souvent mélancoliques mais réellement très prenantes, une écriture simple, reflet d'un regard lucide de son époque et l'accompagnement d'excellents musiciens comme le guitariste David Lindley et le clavieriste Craig Deorge.(DUNCANIDAHO)





 jackson browne



 JACKSON BROWNE





vendredi 20 janvier 2017

HUNTER MUSKETT












EVERY TIME YOU MOVE
1970
U.K.


MUSICIENS :

Terry Hiscock - Vocals, Guitar
Doug Morter - Vocals, Guitar
Chris George - Vocals, Guitar

with:
Kim Margolis - Percussion
John Punter - Drums


TITRES :

1. Every Time You Move 
2. Hey Little Girl
3. Midsummer Night's Dream 
4. Press Gang 
5. Storm On The Shore
6. Castle
7. I Have A House
8. Inside Mine
9. The Wait
10.Cardboard Man
11.Davy Lowston
12.Snow 







 hunter muskett



 Le premier album de Hunter Muskett, Every Time You Move, est également considéré comme l'un des meilleurs: D'une beauté fragile, d'harmonies mélancoliques, avec des  guitares acoustiques soutenu par une  basse très complémentaire (non crédité, Danny Thompson de Pentangle).  De très belles chansons poétiques «Hey Little Girl», «Press Gang», «Storm On The Shore» et «Castle», font briller l'album tout entier 




 HUNTER MUSKETT











STEVE HILLAGE












FISH RISING
1975
U.K.


MUSICIENS :

- Dave Stewart - organ, piano
- Tim Blake (aka Moonweed) - synthesizers (Moog), tamboura
- Didier Malherbe (aka Bloomdido Glid de Breeze) - sax, Indian flute
- Lindsay Cooper - bassoon
- Mike Howlett - bass
- Pierre Moerlen - drums, percussion, marimba, darbuka
- Miquette Giraudy (aka Bombaloni Yoni) - vocals, glockenspiel, bells


TITRES :

1. Solar Musick Suite: 
    - a) Sun Song (I Love its Holy Mystery 
    - b) Canterbury Sunrise 
    - c) Hiram Afterglid Meets the Dervish 
    - d) Sun Song (reprise)
2. Fish 
3. Meditation of the Snake
4. The Salmon Song:
    - a) Salmon Pool 
    - b) Solomon's Atlantis Salmon
    - c) Swimming with the Salmon
    - d) King of the Fishes
5. Aftaglid:
    - a) Sun Moon Surfing
    - b) The Great Wave and the Boat of Hermes 
    - c) The Silver Ladder 
    - d) Astral Meadows
    - e) The Lafta Yoga Song 
    - f) Glidding 
    - g) The Golden Vibe/Outglib
6. Pentagrammaspin (2006 remix)
7. Aftaglid (Original "Power Trio" backing track)




 STEVE HILLAGE



Premier disque en solo du meilleur guitariste du mouvement. Hillage avait des idées novatrices sur à peu près tout : de l'harmonisation complexe en multi-couches à une spatialisation de son jeu (avec un effet d'écho caractéristique) en passant par une production moderne. Sophistiqué mais très accessible, Fish Rising est le pinacle d'une musique cosmique qui aura une belle descendance.





 STEVE HILLAGE








BOB WELCH











FRENCH KISS
1977
U.S.


MUSICIENS :

Bob Welch - vocals, guitar
Lindsey Buckingham - vocals, guitar
Christine McVi - keyboards, background vocals
Alvin "Red" Taylor, Mick Fleetwood - drums


TITRES :

1. Sentimental Lady
2. Easy To Fall
3. Hot Love, Cold World
4. Mystery Train
5. Lose My Heart
6. Outskirts
7. Ebony Eyes
8. Lose Your...
9. Carolene
10. Dancin' Eyes
11. Danchiva
12. Lose Your Heart





 BOB WELCH




French Kiss est le premier album solo de Bob Welch, ancien chanteur-guitariste de Fleetwood Mac. Les chansons, à l'exception de "Sentimental Lady", étaient destinées à un troisième album projeté par l'ancien groupe de Welch, PARIS. Cependant, le groupe s'est séparé en 1977 avant que l'enregistrement puisse commencer. A la place, Welch a utilisé ces chansons pour son premier album solo.

La plupart des titres de French Kiss présentent un mélange de sons rock, de rythmes façon disco avec le soutien d'instruments à cordes. Les grands succès ont été "Ebony Eyes" (avec le soutien de Juice Newton), qui a culminé au # 14 aux Etats-Unis, et une version revisitée de "Sentimental Lady", qui a culminé à # 8, une chanson que Welch avait initialement enregistrée avec Fleetwood Mac en 1972, pour l'album Bare Trees. "Hot Love, Cold World" est également devenu un succès majeur du Bob Welch




 BOB WELCH







CATHARSIS











VOLUME I "MASQ"
1971
FRANCE


MUSICIENS :

- Roland Bocquet - organ, piano, glock, vocal 
- Niles Brown - guitar, violin, clochettes, vocal 
- Charlotte - vocal, violin, crecelle, clochettes, grelots 
- Yves de Roubaix - guitar, vocal, crecelle 
- Charles Eddie - percussion, tarabocca 
- Allain Geoffroy - charango, piano, moulinette, vocal 
- Patrick Moulia - guitar, tambourin, scie, guimbarde, crecelle, harmonica,    vocal 


TITRES :

1. Masq
2. 4 art 6 
3. Cantique 
4. Tunnel extatique




 catharsis



Catharsis n'est pas du Pink Floyd français, le groupe est moins sophistiqué, moins rock, mais très original. C'est un groupe où l'orgue prédomine où les voix servent d'instruments (pas de parole, pas de "chansons")avec des réminiscences folkloriques, où la guitare n'est qu'un appoint rythmique sans plus. La matière en est assez brute (le son n'est pas travaillé comme il l'est chez les groupes anglais de l'époque). Cela pourrait être une sorte de musique de film dont les images ne sont pas encore créées... La filiation la plus évidente de Catharsis dix ans après, me semble à trouver du groupe anglais Dead Can Dance (tvinpsy)






 CATHARSIS