samedi 1 octobre 2022

STEAMHAMMER

 




STEAMHAMMER
(REFLECTION)
1969
U.K.

MUSICIENS :
Kieran White - vocals, harmonica, acoustic guitar
Martin Pugh - lead guitar
Martin Quittenton - guitar
Steve Davey - bass
Michael Rushton - drums

TITRES :
1. Water, Pt. 1
2. Junior's Wailing
3. Lost You Too
4. She Is the Fire
5. You'll Never Know
6. Even the Clock
7. Down the Highway
8. On Your Road
9. Twenty-Four Hours
10. When All Your Friends Are Gone
11. Water, Pt. 2

steamhammer
L’éponyme Steamhammer, appelé aussi Reflection et publié début 69, est alimenté par un répertoire conséquent d’originaux.
Il est complété par deux reprises, l’une de B.B. King (You’ll Never Know), l’autre d’Eddie Boyd (Twenty-Four Hours).
Le blues-rock proposé est agréablement rugueux, flirtant parfois avec le hard rock. Steamhammer devient alors très populaire en Europe (plus qu’en Angleterre), en Scandinavie, en Hollande et en Allemagne plus particulièrement où il passe dans le légendaire Beat Club télévisé.
A l’instar de ce que proposent beaucoup de formations du moment et du genre, la musique de Steamhammer va évoluer vers un blues rock aux influences jazz-rock, psychédéliques et progressives et ce, dès le deuxième LP, l’inspiré MK II (1969), encore très convaincant même si pas récompensé dans les bacs. (rock6070)


lundi 26 septembre 2022

ALICE COOPER

 




FROM THE INSIDE
1978
U.S.

MUSICIENS :
Alice Cooper – vocals
Dick Wagner – lead guitar
David Foster – keyboards
Davey Johnstone – lead guitar, backing vocals
David Hungate – bass (tracks 2, 4, 7)
Dee Murray – bass (track 1)
Dennis Conway – drums
Fred Mandel – keyboards
John Pierce – bass
Jim Keltner – percussion
Jay Graydon – guitar
Lee Sklar – bass
Michael Ricciardella – drums
Marcy Levy – vocals (track 5)
Steve Lukather – guitar (tracks 4, 6, 7)
Robbie King – keyboards
Rick Shlosser – drums
Rick Nielsen – guitar
Bill Champlin, Kiki Dee, Flo & Eddie, Tom Kelly, Bobby Kimball, Sheryl Cooper, The Totally Committed Choir – backing vocals

TITRES :
1. From The Inside
2. Wish I Were Born In Beverly Hills
3. The Quiet Room
4. Nurse Rozetta
5. Millie & Billie
6. Serious
7. How You Gonna See Me Now
8. For Veronica's Sake
9. Jackknife Johnny
10. Inmates (we're All Crazy)
From the inside est une bonne surprise, on retiendra surtout 'apport de Steve Lukather, les guitares rock qui en découlent sur l'étrange "Nurse Rozetta", les dynamiques "For Veronica's Safe" et "Serious" (dont les choeurs sont dans la lignée de ce que fera Toto plus tard, et dont un des riffs servira carrément de modèle à celui de Saxon sur Rough And Ready), ainsi que le très classique "Wish I Were Born In Beverly Hills" qui aurait même pu être interprété à l'époque du Alice Cooper Band. Et le final "Inmates (We're All Crazy)" avec son orchestre et ses choeurs . Mais que dire de la pochette du vinyl très originale, mais non respectée elle était plutôt ludique : scindé en son milieu par une ouverture qui montrait une vue intérieure d'un asile, en trois volets, avec en plus, dans le volet intérieur, on a un autre petit volet qui s'ouvrait (une porte, celle de la quiet room) et montrait une photo d'Alice dans une cellule capitonnée. Au verso, une porte permet, en s'ouvrant, de montrer Alice et d'autres aliénés, cherchant à se barrer. Sur la porte sont indiqués les titres des chansons, 10 titres au total, pour 39 minutes.Dommage que cette superbe pochette n'ai été respecté, maintenant ce n'est qu'une simple pochette fini les ouverture, même si le visuel est très beau, elle a perdu son charme (Yehedmad)

CLOUDS

 




UP ABOVE OUR HEADS
1970
U.K.

MUSICIENS :
Billy Ritchie - Hammond organ, piano, guitars, vocals, bass guitar on "Old Man"
Ian Ellis - bass, harmonica, vocals
Harry Hughes - drums, trumpet on "In The Mine"
Strings and brass on "Take Me To Your Leader" arranged and conducted by David Palmer

TITRES :
1. Imagine Me
2. Sing, Sing, Sing
3. Take Me to your Leader
4. Carpenter
5. Old Man
6. Big Noise From Winnetka
7. In The Mine
8. Waiter There's Something In My Soup
9. The World Is Madhouse
10. Once Upon A Time
11. America
Up Above Our Heads regorge de trucs psychédéliques élaborés. Les chansons reflètent parfaitement l'esprit musical de l'époque. 
À certains endroits, ils rappellent The Nice, la musique est très exigeante, les passages symphoniques entrecoupés de moments jazzy font de cet album un agréable voyage. La voix de Ian Ellis est géniale, chaleureuse et typique de cette période et combinée à l'orgue "hammond" de Billy Ritchie et à la batterie assez intéressante de Hughes fait de cet album un gagnant. 





ALEXIS KORNER

 




GET OFF OF MY CLOUD
1975
U.K.

MUSICIENS :
Dyan Birch - Vocals
Jason Caine - Percussion
George Caldwell - Percussion
Irene Chanter - Vocals
Frank Collins - Vocals
Peter Frampton - Guest Artist, Guitar
Colin Hodgkinson - Bass
Nicky Hopkins - Piano
Neil Hubbard - Guitar
Alexis Korner - Guitar, Vocals
Sappho Gillett Korner - Vocals
Sunny Leslie - Vocals
Steve Marriott - Guest Artist, Organ
Paddy McHugh - Vocals
Tony O'Malley - Piano
Morris Pert - Percussion
Keith Richards - Guest Artist, Guitar
Alan Spenner - Drums
Barry St. John - Vocals
Terry Stannard - Drums
Liza Strike - Vocals
Joanne Williams - Vocals
Rick Wills - Drums

TITRES :
1. I Got Cha Number
2. WASP (Texas Radio)
3. Robert Johnson
4. Tree Top Fever
5. You Are My Sunshine
6. Strange'N Deranged
7. Slow Down
8. Song For Jimi
9. Ain't That Peculiar
10. Get Off My Cloud  
Alexis Andrew Nicholas Koerner, dit Alexis Korner, né le 19 avril 1928 à Paris et mort le 1er janvier 1984 à Londres est l'un des pionniers du blues britannique. Guitariste et chanteur de jazz, blues et rhythm and blues, il a accueilli au sein de sa formation The Blues Incorporated de futurs membres des Rolling Stones, The Bluesbreakers, Cream, Led Zeppelin, etc. 
Sur cet album, Korner joue deux reprises The WASP Radio Texas des Doors et l'éponyme Get Off Of My Cloud des Rolling Stones
Un régal British Blues





mardi 13 septembre 2022

JET

 




JET
1975
U.K.

MUSICIENS :
Andy Ellison - Vocals
Martin Gordon - Bass
Davy O'List - Guitar
Peter Oxendale - Keyboards
Chris Townson - Drums
Ian McLeod - Guitar
Trevor White - Guitar

TITRES :
1. Start Here
2. Brian Damage
3. It Would Be Good
4. Song For Hymn
5. Nothing To Do With Us
6. Tittle-Tattle
7. Fax N’ Info
8. My River
09. Diamonds Are A Girl’s Best Friend
10. Whangdepootenawah
11. Cover Girl
Formé en juin 1974, après que Martin Gordon ait placé une annonce dans Melody Maker, à laquelle Chris Townson, ancien batteur de John's Children et de Jook , a répondu. Andy Ellison, qui avait été le chanteur de John's Children , a été attiré dans le groupe, tout comme Davy O'List, ancien de Misunderstood , Nice et Roxy Music . 
Leur album, qui a été produit par Roy Thomas Baker, a été bien accueilli mais ne s'est pas vendu suffisamment d'exemplaires pour avoir beaucoup d'impact. C'était pourtant un classique du glitter rock. O'List a rapidement perdu tout intérêt et est parti, et Oxendale a rejoint The Glitter Band. 
Quelques nouveaux membres ont été recrutés et la nouvelle formation a enregistré des démos, mais à l'été 1976, le groupe s'est désintégré. Six mois plus tard, Gordon, Ellison et McLeod sont réapparus dans Radio Stars .




RADIO STARS

 





SONG FOR SWINGING LOVERS
1977
U.K.

MUSICIENS :
Andy Ellison - vocals, 
Martin Gordon - bass/keys, 
Ian Macleod - guitar, 
Steve Parry (Paul Simon) - drums,

TITRES :
1. Good Personality
2. Is It Really Necessary
3. The Beast Of Barnsley
4. Nervous Wreck
5. Nothing Happened Today
6. Eric
7. Don’t Waste My Time
8. Arthur Is Dead Boring (Let’s Rot)
9. Macaroni ‘N’ Mice
10. Nice Girls
11. Talking ‘Bout You
12. Buy Chiswick Records

Radio Stars s'est formé dans le sillage du « supergroupe » Jet . Pas le groupe australien, mais plutôt le projet des années 70 formé entre les membres de Sparks et un groupe de musiciens qui ont joué avec Marc Bolan , The Attack et Roxy Music . Après la séparation de Jet, Martin Gordon s'est associé à Andy Ellison (de John's Children ) et Ian Mcleod pour former l'épine dorsale de Radio Stars .
L'influence de Sparks est évidente ici dans l'écriture de Gordon



EDDIE AND THE HOT RODS

 




TEENAGE DEPRESSION
1976
U.K.

MUSICIENS :
Barrie Masters – vocals
Paul Gray – bass, backing vocals
Steve Nicol – drums, backing vocals
Dave Higgs – guitar, backing vocals, piano on "Horseplay (Wearier of the Schmaltz)"

TITRES :
1. Get Across To You
2. Why Can’t It Be?
3. Show Me
4. All I Need Is Money 
5. Double Checkin’ Woman 
6. The Kids Are Alright
7. Teenage Depression 
8. Horseplay 
9. Been So Long
10. Shake
11. On The Run

Bonus:
12. Writing On The Wall
13. Cruisin’ (In The Lincoln)
14. Wooly Bully
15. Horseplay (Single Version)
16. 96 Tears (Live)
17. Get Out Of Denver (Live)
18. Medley: Gloria / Satisfaction (Live)
19. On The Run (Live)
20. Hard Drivin’ Man (Live)
21. Horseplay (Live)
22. Double Checkin’ Woman (Live)
23. All I Need Is Money (Live)
C'est très simple, en fait. Eddie and the Hot Rods est le chaînon manquant entre le pub rock racé de Dr. Feelgood et les diatribes punks énervées des early Damned ou Clash,. Un sacré groupe avec un sacré premier album, aussi.
Vous aimez le rock'n'roll qui file à la vitesse d'un dragster ? Vous adorerez Teenage Depression. Parce qu'en 1976, alors que Londres ne fait que bruisser d'exactions primitives encore confinées au monde des clubs, Eddie and the Hot Rods, avec leur pêche d'enfer, leur pré-No Future déluge de rock, finalement très classique dans la facture, pub rock dirait-on, frappe fort. Parce qu'il n'y a ce supplément d'agressivité, cette urgence rythmique qui, évidemment !, rapproche la formation du futur phénomène punk anglais. (Mélomaniak)