ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

mercredi 25 avril 2018

EARTH AND FIRE












SONG OF THE MARCHING CHILDREN
1971
NETHERLANDS



MUSICIENS :

- Jerney Kaagman - lead vocals
- Chris Koerts - lead & acoustic guitars, electronics, backing vocals
- Gerard Koerts - Hammond, piano, Mellotron, vibraphone, virginal, synth, flute, backing vocals
- Hans Ziech - bass
- Ton van der Kleij - drums, percussion, backing vocals


TITRES :

1. Carnival of the Animals
2. Ebbtide
3. Storm and Thunder
4. In the Mountains
5. Song of the Marching Children :
- a) Theme of the Marching Children
- b) Opening the Seal
- c) Childhood
- d) Affliction
- e) Damnation
- f) Purification
- g) The March 

Bonus: 
6. Invitation
7. Song Of The Marching Children (Single Version)
8. Storm And Thunder (Single Version)
9. Lost Forever
10. Memories
11. From The End 'til The Beginning 





 earth and fire



Earth & Fire débute sa carrière en groupe amateur, pratiquant un rock efficace et brut. Le groupe passe au professionnalisme, le batteur étant remplacé, désireux de ne pas se lancer dans l'entreprise. L'un des jumeaux créateurs du groupe apporte le mellotron dans les oeuvres du groupe et la musique se transforme en groupe progressif / avant-garde.
Le succès de cet album leur fera manquer de peu la signature avec un grand distributeur. Des morceaux très longs à la manière, je pense, de Pink Floyd, des plages de moments uniquement instrumentaux rendent très agréable l'écoute de ce disque. (CED)




 EARTH AND FIRE








EARTH AND FIRE











EARTH AND FIRE
1970
NETHERLANDS


MUSICIENS :

- Jerney Kaagman - lead vocals
- Chris Koerts - guitar, vocals
- Gerard Koerts - piano, organ
- Hans Ziech - bass
- Ton van der Kleij - drums,percussion

With:
- Cees Kalis - drums (3,7,10,11)


TITRES :

1. Wild And Exciting 
2. Twilight Dreamer 
3. Ruby Is The One
4. You Know The Way
5. Vivid Shady Lady
6. 21st Century Show 
7. Seasons
8. Love Quiver 
9. What's Your Name

Bonus:
10. Hazy Paradise (Single B-side 1969 )
11. Mechanical Lover (Single B-side 1970) 




 earth and fire



Si ce n'est ​Curved Air​, les groupes de rock progressif dominés par une chanteuse étaient plutôt rares dans les années 70. Un phénomène légèrement plus fréquent au sein des groupes de rock psychédélique. Car pour l'heure, nos Hollandais sont plus influencés par ​Jefferson Airplane ​que par ​The Moody Blues​ ou ​King Crimson​.  La guitare y déploie toute son énergie à l'image des riffs hard de 'Ruby Is The One' ou de 'Vivid Shady Land' et d'un solo ahurissant sur 'Wild And Exciting'. Le chant de Jerney Kaagman possède les intonations d'une protest singer. Sa voix puissante et grave se marie parfaitement aux compositions souvent dures des frères Koerts, apparaissant a contrario parfois agressive sur des titres plus calmes ('You Know The Way', 'Seasons' où elle accompagne Chris Koerts).
En prêtant l'oreille, on pourrait certes deviner que le groupe ait des envies de départ vers des contrées encore inconnues : '21th Century Show' où clavier, flûte et basse font une fugue, 'Twilight Dreamer' avec ses retours de thème à l'orgue, 'Vivid Shady Land' et ses timides percées instrumentales court-circuitées par son riff imparable de guitare ou encore 'Love Quiver', hommage aux groupes psychédéliques avec une longue jam dominée par les claviers. Quant à la lumineuse ballade 'What's Your Name' chantée par Chris Koerts, elle nous laisse deviner un paysage bucolique.




 EARTH AND FIRE








mercredi 18 avril 2018

JUTTA WEINHOLD











JUTTA WEINHOLD
1978
GERMANY


MUSICIENS :

- Jutta Weinhold — vocals
- Peter Hesslein — guitars, backing vocals
- Rainer Baumann — guitar solo (tracks 01,02)
- Jurgen Schreder — guitar (tracks 05,10)
- Dieter Horns, Anselm Kluge — bass
- Herbert Bornhold, Hans-J. Rietenbach — drums, percussion
- Peter Hecht — piano, keyboards, clavinet
- Claus-Robert Kruse — piano (track 10)
- Klaus Blodau, Bob Lanese, Lawrence Elam — trumpet
- George Chrisholm, Martin Drover — trumpet, flugelhorns
- Emil Wurster, Stan Salthsman, Alan Skidmore, Herb Geller — saxophon
- Manfred Grosmann, Egon Christmann, Detlef Surmann, Malcolm Griffiths, - Roger Brenner — trombone
- Heinz Donocik, Gavyn Wright — string leader
- Gabi Borowski, Brigitte Blunck, Angelika Henschen, Gerhard Duncklau, Gregor Wilczek, Mike Starrs — backing vocals


TITRES :

01. Be Bob Rock'N'Rollin'
02. I Don't Mean Stayin' Here For Long
03. Keep On Runnin'
04. The Night Time Is The Right Time
05. A Better Aim
06. Bloody Sunday
07. In The Mood
08. I'm Tired
09. The Emptiest Place
10. Mister Moon




 JUTTA WEINHOLD



Après que Jutta Weinhold ait déjà chanté dans des groupes amateurs à la fin des années 1960, elle a été engagée en 1969 pour le rôle de "Sheila" dans la pièce musicale Hair et en 1972 pour les comédies musicales Godspell et Jesus Christ Superstar. Elle a fait une apparition en 1974  avec Amon Düül II et dans l'émission télévisée "Disco" avec la chanson Cadillac ("...fahr doch weg"). A partir de 1975, Jutta Weinhold joue des sessions de blues avec le groupe Kaftan-Blues-Band.. 
Dans l'atmosphère de la scène rock de Hambourg elle a publié sous son nom en 1976 le LP "Coming", qui est suivi en 1978 l'album "Jutta Weinhold". De 1976 à 1978 elle a été musicienne invitée avec Udo Lindenberg, à partir de cette collaboration en 1979 avec  Live-Album Livehaftig  premier album live d'Udo Lindenberg, dans lequel elle a chanté toutes les parties vocales féminines.



 jutta weinhold






lundi 9 avril 2018

HARLEQUIN











VICTIM OF A SONG
1979
CANADA


MUSICIENS :

Ralph James - Bass 
David Budzak - Drums, Vocals
Glen Willows - Guitar, Vocals 
Gary Golden - Keyboards, Guitar [Slide], Vocals 
George Belanger - Lead Vocals 


TITRES :

01. Sweet Things In Life 
02. Survive 
03. What's Your Name 
04. Victim Of A Song 
05. You Are The Light 
06. Who Knows (What A Love Can Do)
07. Shame Shame 
08. Turn Around 
09. Barely Alive






harlequin


Harlequin. Groupe rock de Winnipeg formé en 1975.  Les trois premiers albums de Harlequin chez Epic, Victim of a Song,  Love Crimes et One False Move, parus entre 1979 et 1982, se sont vendus à plus de 350 000 exemplaires. Durant cette période, Harlequin s'est produit dans des boîtes et lors de concerts à travers le Canada, aux États-Unis (en tête d'affiche ou en première partie de Triumph et de John Waite),
Harlequin, dont la musique a été qualifiée de « rock inoffensif et gentil » et de « propre, entraînante et commerciale » a obtenu un certain succès au Canada avec les titres « Innocence » (1981), « Superstitious Feeling » et « I Did It for Love » (1982)



 HARLEQUIN







samedi 7 avril 2018

NIGHTWINDS












NIGHTWINDS
1979
CANADA


MUSICIENS :

- Sandy Singers - lead vocals, background vocals, acoustic guitar
- Mike Gingrich -bass, acoustic guitar, recorder, background vocals
- Gerald O'Brien - Mellotron, Hammond, clavinet, celeste, , maxikorg
- Terry O'Brien - 6/12 string electric & acoustic guitars
- Mike Phelan - drums, assorted percussion


TITRES :

1. We Where The Young
2. Crude Exports 
3. Ivy) 
4. The Pirates Of Rebecca's Choice
5. Out'n'About 
6. Sad But True
7. As The Crow Flies
8. The Curious Case Of Benjamin Button




 NIGHTWINDS



L'album éponyme de  Nightwinds , enregistré en 1979, rappelle fortement les œuvres du  Genesis  de  Phil Collins  à ses débuts en tant que leader du groupe
L'ensemble peut également évoquer Led Zeppelin  dans ses passages les plus énergiques. Le bassiste, 
quant à lui, se révèle être un digne émule de  Chris Squire .
Les amateurs de  Starcastle , Styx , Aragon , et Saga  apprécieront aussi !





 NIGHTWINDS










lundi 2 avril 2018

SAVOY BROWN













WIRE FIRE 
1975
U.K.


MUSICIENS :

Kim Simmonds - guitars, vocals
Paul Raymond - keyboards
Andy Rae - bass, vocals
Tommy Farnell - drums
Dave Bidwell - drums


TITRES :

1. Put Your Hands Together
2. Stranger Blues
3. Here Comes the Music
4. Ooh What A Feeling
5. Hero To Zero
6. Deep Water
7. Can't Get On
8. Born Into Pain






 savoy brown



« Wire Fire » est un disque superbe, alliant des chansons originales et redoutables alliées à des parties de guitare magiques, d’une plus grande subtilité qu’il n’y paraît. Et cette vraie personnalité se dévoile dés « Stranger Blues ». Aux atours classiques, typiques du Blues-Rock qui râcle le fond des clubs américains sans grand succès, il se révèle être en fait terriblement contagieux. La voix de Rae, simple, sans rugissement inutile, parfois jouant avec des intonations croonantes, fait des merveilles. Il y aussi les claviers, à la fois discrets et très présents, apportant une ampleur mélancolique infinie à ce titre. Simmonds décoche de petits chorus, avant d’écraser sa wah-wah pour le solo, concis.




 SAVOY BROWN





vendredi 23 mars 2018

THE GUESS WHO












ROCKIN'
1972
CANADA


MUSICIENS :

- Burton Cummings - Lead Vocals, piano, keyboards, harmonica
- Jim Kale - Bass, backing vocals
- Greg Leskiw - Rhythm Guitar, backing vocals
- Kurt Winter - Lead Guitar, backing vocals
- Garry Peterson - Drums, backing vocals


TITRES :

1. Heartbroker Bopper
2. Get Your Ribbons On
3. Smoke Big Factory
4. Arrividerci Girl
5. Guns, Guns, Guns
6. Running Bear
7. Back To The City
8. Your Nashville Sneaker
9. Herbert's A Loser
10. Hi Rockers - Sea Of Love/Heaven Only Moved Once Yesterday/Don't You Want Me


 the guess who



"Rockin'", sorti en 1972, est un véritable un retour aux sources. Il s'agit, en quelque sorte d'un album "retour aux fondamentaux", enregistré live en studio pour la plupart, avec très peu d'over dubs. 
Deux singles ont été tirés de l'album. "Heartbroken Bopper" a passé sept semaines dans le Billboard Hot 100 atteignant même le numéro 47, et "Guns, Guns, Guns" est resté six semaines dans le Billboard Hot 100 culminant au numéro 70.
Pourtant, au tout début de la mode des Guess Who des années 70, "Rockin" dispose allégrement d'une définition exhaustive du Rock, dès les riffs lourds du morceau d'ouverture, le single "Heartbroken Bopper", le boogie "Get Your Ribbons On" dans un style années 50 et "Running Bear", l'harmonie vibrante de "Big Smoke Factory", le socialement conscient, "Guns, Guns, Guns" et la suite psychédélique en plusieurs parties qui ferme l'album. 
En bref, un excellent album!




 THE GUESS WHO






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...