ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

mardi 20 février 2018

OSE











ADONIA
1978
FRANCE


MUSICIENS :

- Richard Pinhas - Guitar and electronics
- Francois Auger - Drums
- Hervé Picart - Guitar and electronics


TITRES :

1. Approche Sur A 
2. Orgasmachine
3. 29 h 08 mn 
4. L'Aube Jumelle
5. Retour Sur Adonia




 ose



Unique album de Hervé Picart, journaliste apprécié, qui officiait dans le mensuel Best et grand copain de Richard Pinhas, Norman Spinrad et Klaus Schulze. 
Un album électronique et synthétique très abordable.
(PhilZ)




 ose






lundi 19 février 2018

KING CRIMSON













LARKS' TONGUES IN ASPIC
1973
U.K.


MUSICIENS :

- Robert Fripp - guitar, Mellotron, electronic devices
- David Cross - violin, viola, Mellotron, electric piano, flute (3)
- John Wetton - bass, piano (3), vocals
- Bill Bruford - drums, percussion
- Jamie Muir - percussion, drums


TITRES :

1. Larks' Tongues In Aspic Part One
2. Book Of Saturdays 
3. Exiles 
4. Easy Money
5. The Talking Drum
6. Larks' Tongues In Aspic Part Two 





 king crimson



Les cliquetis des cloches et autres percussions comme un bruissement lointain venu de la forêt primordiale puis la plainte du violon mêlée aux grondements inquiétants de la guitare, un roulement sec de batterie et le riff monstrueux gorgé de puissance électrique comme retenu depuis la nuit des temps dynamite l’espace, laisse un instant réémerger la lancinante mélopée avant d’exploser à nouveau, puis soudain, la guitare se lance dans une folle sarabande dissonante soutenue par un entrelas diabolique de batterie, de percussion et de basse, le calme revient alors sur un violon quasi-solitaire comme une éclaircie à l’aube du monde transformé par un subtil crescendo en une nouvelle et poignante mélodie brisant sur quelques majestueuses bribes de mellotron…
C’est «Lark’s tongue in aspic part one» : treize minutes d’expérimentation musicale totale et d’une puissance d’évocation pourtant toujours présente qui ouvre l’album du même titre : et vous aurez compris que le King Crimson du début de cette année 1973 ouvre une ère nouvelle qui ne cède absolument en rien à l’ère précédente, sans doute la préférée de tous les aficionados, et dont cet album est le premier chef d’œuvre absolu, peut-être le sommet de son imposante et essentielle discographie. (Music Story)



 KING CRIMSON




dimanche 18 février 2018

KEEF HARTLEY BAND












THE BATTLE OF NORTH WEST SIX
1969
U.K.


MUSICIENS :

Keef Hartley - Drums, Percussion
Miller Anderson - Vocal, Guitars
Henry Lowther - Trumpet, Fluegelhorn, Violin
Jim Jewell - Tenor Saxophone
Gary Thain - Bass Guitar

With:
Mike Davis - Trumpet
Harry Beckett - Trumpet, Fluegelhorn
Lynn Dobson - Tenor Saxophone, Flute
Chris Mercer - Tenor Saxophone
Barbara Thompson - Baritone Saxophone, Flute
Spit James - Guitar
Ray Warleigh - Flute
Mick Weaver - Organ, Piano, Percussions
Mick Taylor - Guitar


TITRES :

1. The Dansette Kid / Hartley Jam for Bread 
2. Don't Give Up
3. Me And My Woman
4. Hickory
5. Don't Be Afraid
6. Not Foolish, Not Wise
7. Waiting Around
8. Tadpole
9. Poor Mabel (You're Just Like Me)
10.Believe In You 





 keef hartley band



Là où Keef Hartley Band avait mis trois jours pour enregistrer son premier album Halfbreed, il lui en faudra une bonne quinzaine pour accoucher de The Battle Of North West Six (1969), sorti quelques mois plus tard. Le line-up reste quasiment le même que sur l'excellentissime Halfbreed. 
 Si Halfbreed est inspiré du Chicago Blues version English, The Battle Of NW6 (le titre vient de la guéguerre que se livraient alors les maisons de production londoniennes, NW6 étant le code postal d'un quartier de Londres) tire plus sur un blues teinté de jazz expérimental. Quoi qu'il en soit, sa valeur confirme tout le talent entrevu dans le disque précédent.(jean-claude)



 KEEF HARTLEY BAND







STEVE HILLAGE











GREEN
1978
U.K.


MUSICIENS :

- Steve Hillage - glissando & polyphonic synth, guitars, lead vocals, Moog 

With:
- Miquette Giraudy - ARP & EMS synthesizers, vocoder, vocals
- Curtis Robertson - bass
- Joe Blocker - drums, percussion
- Andy Anderson - drums (2,11,13)
- Nick Mason - drums (7)
- Dave Stewart - guitars (11,13)
- Paul Francis - bass (11,13)
- Christian Boule - guitars (12)
- Phil Hodge - keyboards (12)
- Basil Brooks - synthesizer (12)
- Colin Bass - bass (12)
- Clive Bunker - drums(12)


TITRES :

1. Sea-nature
2. Ether Ships
3. Musick Of The Trees
4. Palm Trees (Love Guitar)
5. Unidentified (Flying Being)
6. U.F.O. Over Paris
7. Leylines To Glassdom
8. Crystal City
9. Activation Meditation
10. The Glorious Om Riff 





 steve hillage


Dire que Green, quatrième album studio de l'ex-futur-ex-guitariste de la galaxie Gong, coproduit avec un autre amateur de panoramas spatiaux, Nick Mason de la maison Floyd, est une intense planerie tient indéniablement du doux euphémisme mais, d'un extraterrestre de la guitare tel que Steve Hillage, on n'attendait pas autre chose.
Lalbum est un suite absolument logique mais magnifiée au Motivation Radio déjà largement fixé vers les étoiles paru l'année d'avant, un grand bain cosmique et planant, ornés des strates (osphériques !) de la guitare de Steve pour un trip qui vaut vraiment le détour.
Peut-être pas le plus essentiel des albums du Hillage solo, son premier, Fish Rising (1975), demeure le champion de la catégorie, mais possédant un tel charme qu'il n'en est vraiment pas loin, et sans doute le plus brillamment mis en son ce qui n'enlève rien au bonheur, au contraire !, Green, une influence décisive sur la démarche tribalo-raveuse d'Ozric Tentacles pour ne citer qu'eux, est une aeuvre indispensable (Melomaniak)



 steve hillage








CHICKEN SHACK












THAT'S A WAY WE ARE
1978
U.K.



MUSICIENS :

Stan Webb - Lead, Slide Guitar, Vocals
Robbie Blunt - Lead, Slide Guitar
Dave Winthrop - Saxophone
Steve York - Bass
Ed Spevock - Drums


TITRES :

1. The End
2. High Cost Of Love
3. Doesn't Matter About Your Size
4. It Wasn't Me
5. You'll Be Mine 
6. Sillyness
7. Little Bird
8. Rich Man's Blues
9. Emily
10.Let Me Love
11.Shake Your Money Maker






 CHICKEN SHACK



En 1978, sort cet album appelé "That's the Way We Were" enregistré à Nuremberg, en Allemagne où le groupe a ouvert pour Bob Dylan et Eric Clapton lors d'un concert mémorable. 
C'est l'un des albums plus obscure Stan Webb
Le line up est plus Rock que les précèdents avec Stan Webb et Robbie Blunt (guitare et chant), Dave Winthrop (saxophone), Steve York (basse) et Ed Spevock (batterie). 
La compagnie de disques ayant coulé sans laisser de trace, cet album est très difficile à trouver.
"That's the Way We Are" est pourtant un excellent album dans la grande tradition Blues Rock Britannique.




 CHICKEN SHACK






samedi 17 février 2018

STEVE HACKETT











VOYAGE OF THE ACOLYTE
1975
U.K.


MUSICIENS :

- Steve Hackett - electric & acoustic guitar, Mellotron, harmonium, bells,        autoharp, vocals (5), effects 

With:
- Sally Oldfield - vocals (8,10)
- John Acock - Elka Rhapsody synthesizer, Mellotron, harmonium, pianoco-
- Mike Rutherford - bass & bass pedals, fuzz 12-string guitar
- Percy Jones - bass (3)
- Johnny Gustafson - bass (6)
- Phil Collins - drums, vibes, percussion, vocals (6)
- John Hackett - flute, ARP synthetizer, bells
- Robin Miller - oboe (6), cor Anglais (5)
- Nigel Warren-Green - cello (5)


TITRES :

1. Ace Of Wands
2. Hands Of The Priestess Part I
3. A Tower Struck Down
4. Hands Of The Priestess Part II
5. The Hermit
6. Star Of Sirius
7. The Lovers
8. Shadow Of The Hierophant




 steve hackett



Une page incontournable dans l'histoire de la musique progressive des seventies.
Dans son premier album solo, Steve Hackett a su sortir du chemin (souvent) balisé par le groupe "Genesis" auquel il continuait d'appartenir.
Sa poésie musicale s'exprime à merveille sur ce volet très abouti de l'année 1975.
Un voyage...parfois médiéval, souvent intemporel...qui nous embarque au cœur d'un kaléidoscope géant avec un final "Shadow Of The Hierophant" d'une force et d'une maturité sans égale.
Pour la partie vocale, on apprécie la présence réjouissante et inattendue de Sally Olfield, sœur de Mike... (Herve Horne)



 STEV HACKETT








STEVE HILLAGE











MOTOVATION RADIO
1977
U.K.


MUSICIENS :

- Steve Hillage - electric guitar, guitar synth, vocals, shenai, arranger

With:
- Malcolm Cecil -T.O.N.T.O. synthesizers, producer
- Miquete Giraudy - synthesizers, vocals
- Reggie McBride - bass
- Joe Blocker - drums


TITRES :

1. Hello Dawn
2. Motivation 
3. Light In The Sky
4. Radio 
5. Wait One Moment
6. Saucer Surfing 
7. Searching For The Spark
8. Octave Doctors
9. Not Fade Away (Glid Forever)

Bonus:
10. Leylines To Glassdom (Tonto Version, promo single)
11. The Salmon Song (Original "Power Trio" Backing Track)
12. The Golden Vibe (Alternate Mix)





 steve hillage



Steve Hillage réalise chacun de ses albums dans un environnement différent et avec des musiciens différents :
"Fish Rising" en Angleterre avec le Gong, " L " aux Etats Unis avec le groupe de Todd Rundgreen, "Motivation Radio"
maintenant à Los Angeles avec une section rythmique noire et un producteur, Malcom Cecil, connu pour avoir travaillé avec Stevie Wonder. 
 Ce disque a en commun avec les précédents tout ce qui fait le charme et la marque distinctive de Hillage, à commencer bien sûr par son inimitable et sublime jeu de guitare. Les musiciens et le producteur ont mis leur compétence au service de Steve, dans l'esprit que celui-ci désirait, et notre bohémien électrique ne s'est pas laissé submerger par des arrangements sophistiqués à l'excès. Il y a néanmoins dans ce disque un nouveau son, assez remarquable. Assez étonnant aussi : ceux qui connaissent déjà Steve risquent d'être déroutés au premier abord par ces morceaux beaucoup plus courts qu'auparavant et parsemés de riffs terriblement ravageurs qui causeront un choc à ceux qui se souviennent des longues suites plus ou moins éthérées des albums précédents.(MAGAZINE BEST NOVEMBRE 1977)



 steve hillage






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...