jeudi 16 mai 2019

CUERO












TIEMPO DESPUES
1973
ARGENTINA

MUSICIENS :

Ignacio Smilari - guitar, vocals
Carlos Calabró - drums
Enrique Masllorens- bass


TITRES :

1- Tiempo Después
2- Jungla De Neón
3- Nuevamente El Momento
4- No Sé Si Voy A Enloquecer
5- Parientes Del Mundo Interior
6- Escucha Mi Voz
7- Paula, Acurrucada En Un Color





 cuero


"Cuero" a été formé au milieu de 1973 après la disparition du groupe "Piel del Pueblo", l'ancien groupe du leader de Cuero, Nacho Smilari.
Le groupe est apparu soudainement avec cet EP, où il y développe un excellent rock et hard blues avec des allégories psychédéliques
 Après cet album, le groupe se sépare et Smilari et le batteur Carlos Calabro se rendent aux États-Unis.
Ce premier album a été bien accueilli en Argentine et également dans des pays d'Amérique latine tels que le Pérou, le Venezuela, le Brésil et le Mexique


 CUERO



POLIFEMO












POLIFEMO I
1976
ARGENTINA

MUSICIENS :

Rinaldo Roberto Rafanelli - vocals, bass, guitar, Moog synthesizer, organ
Oscar David Lebón - vocals, guitar, electric piano, mellotron, percussion
Juan Jorge Rodríguez -drums, percussion

With:
Ciro Fogliatta - vocals, piano, electric piano, organ, mellotron, clarinet


TITRES :

1- Qué hago yo aquí 
2- 12 caras 
3- Tu forma real 
4- Vamos al campo 
5- Flotando 
6- Dueña del comfort 
7- Temas de los devotos 

Bonus:
08. Suéltate Rock And Roll (single A, 1975)
09. Vamos Tranquilos (single B, 1975) 
10. Oye Dios Que Me Has Dado (single A, 1976)
11. Buzios Blues (single B, 1976)




 POLIFEMO


Trio de rock argentin originaire de Buenos Aires, formé en 1975 et adoptant un hard blues rock. Leur premier single "Suéltate Rock And Roll" fut un grand succès. 
Par la suite, ils ont souvent joué en ouverture du groupe "Sui Generis". Ils ont rapidement connu le succès et, à l'été 1976, ils ont commencé à enregistrer leur premier album éponyme Pour l'enregistrement a été invité le clavieriste Ciro Fogliatta. 
La sortie de l'album fut chaleureusement accueillie et le groupe a immédiatement commencé à enregistrer le deuxième album en 1977, qui s'appelle simplement Polifemo II. 
 Les critiques le reçurent froidement et le groupe commença à avoir des conflits interne, ce qui entraîna sa dissolution.


 polifemo



samedi 11 mai 2019

NUCLEUS












ALLEYCAT
1975
U.K.

MUSICIENS :

- Ian Carr - trumpet, flugelhorn, synth
- Bob Bertles - soprano, alto & baritone saxophones, flute
- Geoff Castle - keyboards, Moog
- Ken Shaw - guitar
- Roger Sutton - bass
- Roger Sellers - drums, percussion, timpani

With:
- Trevor Tomkins - percussion (1-3)


TITRES :

1. Phaideaux Corner 
2. Alleycat 
3. Splat
4. You Can't Be Sure
5. Nosegay


 nucleus

Sans aucun doute l'un des albums moins connus des albums de Nucleus, Alley Cat conserve néanmoins le niveau exceptionnellement élevé que Ian Carr et Nucleus se sont imposés au cours des nombreux albums antérieurs. C'est vrai qu'il y a peu de choses ici qui s'écartent de leurs précédentes éditions, mais avec une qualité d'écriture et de jeu aussi réussis, qui pourrait les en blâmer?


 NUCLEUS






lundi 6 mai 2019

BOATZ













BOATZ
1979
U.S.

MUSICIENS :

Thom Flora, Gary Baker - Vocals
Pete Carr - Guitars
Gary Baker - Bass
Rick Powell, Roger Clark - Drums
Thom Flora, Steve Nathan - Keyboards
Ronnie Eades - Baritone Sax
Harvey Thompson - Tenor Sax
Charles Rose - Trombone
Harrison Calloway- Trumpet

With:
Gary Baker - Rhythm Guitar on "Out Of This World"
Randy McCormick - Piano Intro on "Gone So Long"

TITRES :

1. In the Middle of the Night
2. It Was Only the Radio
3. Big Deal
4. Straight to My Head
5. Out of This World
6. Boomerang Logic
7. The Ice Age Is Coming
8. Gone So Long
9. Sun Come Down
10. Blame It on the Future


 boatz


Semblable à Vance or Towers pour ceux qui ont la chance de connaître ce fantastique duo. Cependant, là où Vanceor Towers ont réalisé un disque brillant de bout en bout, Boatz - essentiellement un duo composé de Pete Carr et de Gary Baker avec des musiciens (de session?) Qui ne figurent pas sur la pochette du disque - a seulement réussi à attirer l'attention sur quelques pistes pop exceptionnelles.
Le reste est un peu plus quelconque, avec une touche jazzy qui rappelle Steely Dan.
Pourtant, dans l’ensemble, c’est un disque très correct, avec des titres agréables comme «It Was Only The Radio», «Boomerang Logic», «Out of This World» ou «Big Deal».


 BOATZ







SLADE














RETURN TO BASE 
1979
U.K.

MUSICIENS :

Dave Hill  - Lead Guitar, Vocals
Don Powell - Drums, Percussion
Jim Lea - Bass, Backing Vocals
Noddy Holder - Lead Vocals, Rhythm Guitar


TITRES :

1.  Wheels Ain't Coming Down
2.  Hold On To Your Hats
3.  Chakeeta
4.  Don't Waste Your Time (Back Seat Star)
5.  Sign of the Times
6.  I'm a Rocker
7.  Nut Bolts and Screws
8.  My Baby's Got It
9.  I'm Mad
10.Lemme Love Into Ya
11.Ginny Ginny
12.Rock'n'Roll Bolero 
13.It's Allright Buy Me
14.Not Tonight Josephine


 slade


Le creux de la vague ou la fin d'une époque, le glam-rock  tout le monde s’en tamponne… d’autant que Noldy Holder a mis beaucoup d’eau dans son timbre de voix… un disque qui sent la fin des haricots même s’il n’y a rien de déshonorant.


 SLADE






vendredi 3 mai 2019

JOHNNY WINTER












WHITE, HOT AND BLUE
1978
U.S.

MUSICIENS :

Johnny Winter - guitar, harmonica, vocals
Edgar Winter - keyboards, saxophone, vocals
Bobby Torello - drums
Isaac Payton Sweat - bass
Pat Rush - guitar
Pat Ramsey - harmonica
Tom Brock - mandolin


TITRES :

1. Walkin' By Myself
2. Slidin' In
3. Divin' Duck
4. One Step At A Time
5. Nickel Blues
6. E-z Rider
7. Last Night
8. Messin' With The Kid
9. Honest I Do



 JOHNNY WINTER

Un des tous meilleurs, sinon le meilleur album de Johnny Winter. Avec Pat Ramsey a l'harmonica au sommet de sa forme.

 JOHNNY WINTER


SECOND WINTER - 1969
STILL ALIVE AND WELL - 1973
SAINTS AND SINNERS - 1974
JOHN DAWSON WINTER III - 1974
NOTHIN' BUT THE BLUES - 1977



VAN MORRISON












MOONDANCE
1970
U.K.


MUSICIENS :

Judy Clay – backing vocals ("Crazy Love" and "Brand New Day")
Emily Houston – backing vocals ("Crazy Love" and "Brand New Day")
John Klingberg – bass
Jef Labes – clavinet, organ, piano
Gary Mallaber – drums, percussion, vibraphone
Guy Masson – congas
Van Morrison – harmonica, production, rhythm guitar, tambourine, vocals
John Platania – guitar
Jack Schroer – alto and soprano saxophones
Collin Tilton – flute, tenor saxophone
Jackie Verdell – backing vocals ("Crazy Love" and "Brand New Day")


TITRES :

1. And It Stoned Me
2. Moondance
3. Crazy Love
4. Caravan
5. Into the Mystic
6. Come Running
7. These Dreams of You
8. Brand New Day
9. Everyone
10. Glad Tidings



 van morrison


Enregistrer un chef d’œuvre (Astral Weeks) est déjà un exploit. Réitérer la même performance dans les sessions suivantes, mérite qu’on s’interroge : par quoi était alors habité Van Morrison ? 
La réponse, évidente, sous-tend toute la carrière de l’Irlandais : le chanteur est en colère. Une saine, voire divine, colère, face à la course du monde, et l’incapacité supposée de l’artiste à en définir le dessein, ni même le dessin. 
L’évolution, en deux ans, laisse toutefois pointer, qu’après la rage contrôlée (« Caravan ») peut surgir la rédemption (« Into The Mystic »), voire l’épanouissement (« Brand New Day »). C’est cette beauté et cette main tendue (qui faisait défaut à son prédécesseur) qui rend Moondance si précieux, dans l’intensité, et la remise en question. 
Même si le patron compose toutes les chansons, et les interprète avec une force inégalée (on dira : le plus grand chanteur blanc de tous les temps), les musiciens conviés (Cissy Houston apparaît dans les chœurs) sont naturellement au-dessus de tout reproche. 
Premier succès commercial de la carrière en solitaire de Van Morrison, Moondance se classera en vingt-neuvième position des charts américains, et « Come Running » atteindra le Top 40 des singles pop. (Music Story)   


 VAN MORRISON





jeudi 2 mai 2019

NUCLEUS













UNDER THE SUN
1974
U.K.

MUSICIENS :

- Ian Carr - trumpet, flugelhorn
- Bob Bertles - alto & baritone saxophones, flute, bass clarinet
- Gordon Beck - electric piano, percussion
- Geoff Castle - electric piano, synthesizer
- Jocelyn Pitchen - electric & acoustic guitars
- Ken Shaw - guitar
- Roger Sutton - bass
- Bryan Spring - drums, percussion, timpani

With:
- Keiran White - voice (2)


TITRES :

1. In Procession
2. The Addison Trip
3. Pastoral Graffiti
4. New Life
5. A Taste Of Sarsaparilla
6. Theme 1: Sarsaparilla
7. Theme 2: Feast Alfresco 
8. Theme 3: Rites Of Man



 nucleus


Avec cet album Nucleus montre qu'il n’y a vraiment rien de nouveau sous le soleil. Ce n'est pas que ce soit un mauvais album - au contraire, c'est un album décent de jazz-rock. C'est juste que la chimie qui a fait le succès des albums précédents n'opère plus


 NUCLEUS