mercredi 31 janvier 2018

CHICKEN SHACK












100 TON CHICKEN
1969
U.K.


MUSICIENS :

Stan Webb – Guitar, Vocals
Paul Raymond – Keyboards, Vocals
Andy Sylvester – Bass Guitar
Dave Bidwell – Drums, Congas, Cowbell

With:
Mike Vernon – Finger Cymbals


TITRES :

01. The Road Of Love 
02. Look Ma, I'm Crying' 
03. Evelyn 
04. Reconsider Baby 
05. Weekend Love 
06. Midnight Hour 
07. Tears In The Wind 
08. Horse And Cart 
09. The Way It Is 
10. Still Worried About My Woman 
11. Anji 
12. The Things You Put Me Through 
13. Night Life


 chicken shack


Ce qui faisait la spécificité des deux premiers albums de Chicken Shack, c'était l'émotion et l'élégance que Christine Perfect a pu leur transmettre. Le départ de cette artiste raffinée fait rentrer dans le rang un groupe que plus rien ne démarque du lot très fourni des autres formations de blues blanc. Stan Webb a beau être un grand guitariste, il n'est pas la panacée en qualité de chanteur. Le contraste entre 100 Ton Chicken et ses prédécesseurs est frappant. Leur musique gagne en lourdeur, ce qu'elle perd en subtilité. Bien que le choix se portant sur Paul Raymond (claviers) permette de parer, dans l'urgence, aux impératifs du moment, la sortie de ce troisième LP (1969), Chicken Shack devient moins plaisant, allant même jusqu'à divaguer dans un blues rock engourdi, plus commercial (jean-claude) 


 CHICKEN SHACK









mardi 30 janvier 2018

NAZARETH











PLAY'N' THE GAME
1976
U.K.


MUSICIENS :

Dan McCafferty - vocals
Darrell Sweet - drums
Pete Agnew - bass guitar
Manny Charlton - guitar


TITRES :

1.Somebody To Roll
2.Down Home Girl
3.Flying
4.Waiting For The Man
5.Born To Love
6.I Want To Do Everything For You
7.I Don't Want To Go On Without You
8.Wild Honey
9.L A Girls 




 nazareth

Publié à la fin de 1976, le huitième album de Nazareth se devait d'être un must. "Play 'N’ The Game" d'où la chanson Bluesy "I Want To Do Everything For You" et des chansons comme "Born to Love", "Waiting for the Man" ou "Somebody to roll" émergent.
Le morceau d'ouverture de l'album "Somebody To Roll" aurait facilement pu devenir un "Hair of the Dog II" alors que la reprise du "I Want to do Everything For You" de Joe Tex montre l'influence des groupes de Blues. 


 nazareth










dimanche 28 janvier 2018

STACKRIDGE











STACKRIDGE
1971
U.K.

MUSICIENS :

- Andy Creswell-Davis - guitar, keyboards, vocals, bass
- Michael "Mutter" Slater - flute, vocals 
- Mike Evans - violin, cello
- Billy "Sparkle" Brent - drums
- James Warren - vocals, guitar


TITRES :

1. Grande Piano
2. Percy the Penguin
3. Three Legged Table
4. Dora the Female Explorer
5. Essence of Porphyry 
6. Marigold Conjunction
7. West Mall
8. Marzo Plod
9. Slark 


 STACKRIDGE


STACKRIDGE s’appelait dans un premier temps Stackridge Lemon et ils ont abrégé le nom juste avant d’entrer en studio pour enregistrer le premier 33t. C’est en 1971 que le groupe est devenu professionnel et c’est aussi cette année là qu’ils ont commencés à enchaîner les contrats. Une grande tournée avec Renaissance va les faire connaître à un public plus large et après sortie du deuxième album, STACKRIDGE va côtoyer les plus grands sur la scène folk rock, très importante en Angleterre, surtout à cette époque.


 STACKRIDGE








ATLANTA RHYTHM SECTION












DOG DAYS
1975
U.S.

MUSICIENS :

Barry Bailey - guitar
Buddy Buie - vocals
J.R. Cobb - guitar, background vocals
Dean Daughtry - keyboards
Paul Goddard - bass guitar
Ronnie Hammond - vocals, background vocals
Robert Nix - percussion, drums, background vocals


TITRES :

1. Crazy
2. Boogie Smoogie
3. Cuban Crisis
4. It Just Ain't Your Moon
5. Dog Days 
6. Bless My Soul
7. Silent Treatment
8. All Night Rain



 ATLANTA RHYTHM SECTION


Dog Days, quatrième album d'Atlanta Rhythm Section, sorti en 1975, est l'album qui a la préférence de leur noyau de supporters. La formation de Doraville élève son niveau de jeu, peaufine ses compositions, mais ne flirte toujours pas avec la gloire, du fait que son auditoire reste toujours très cantonné à sa région natale et qu'elle peine à séduire un panel national. (jean-claude)


 ATLANTA RHYTHM SECTION




samedi 27 janvier 2018

MORSE CODE










LA MARCHE DES HOMMES
1975
CANADA

MUSICIENS :

- Christian Simard - keyboards and vocals
- Michel Vallée - bass and vocals
- Daniel Lemay - guitars, flute and vocals
- Raymond Roy - drums and percussion


TITRES :

1. La Marche des Hommes
2. Le Pays d'Or
3. La Cérémonie de Minuit
4. Cocktail  
5. Une Goutte de Pluie
6. Qu'est-Ce Que T'As Compris?
7. Problème 

Bonus:
8. Cocktail
9. Qu'est-Ce Que T'As Compris?



 MORSE CODE


Ce n’est qu’en 1975 que le groupe prend réellement son envol sous le nom raccourci de Morse Code avec le superbe « La Marche Des Hommes », entièrement chanté en français. Ouvrant les hostilités avec la pièce épique éponyme, longue de 11’14, le combo évolue dans un univers original et onirique.
Les huit titres suivants (comportant deux versions bonus 45 Tours promo) se font le chantre d’une poésie douce amère du quotidien, avec une palme spéciale décernée au superbe « La Cérémonie De Minuit », et emportent l’adhésion de l’auditeur en conjuguant, avec un bonheur rare, pureté et richesse mélodiques : un ilot de sérénité au milieu du tumulte ambiant.



 MORSE CODE






vendredi 26 janvier 2018

CHICKEN SHACK













O.K. KEN?
1969
U.K.

MUSICIENS :

Stan Webb – guitar, vocals
Christine Perfect – keyboards, vocals
Andy Sylvester – bass guitar
Dave Bidwell – drums

With:
Roderick Lee – trumpet
Terry Noonan – trumpet
Steve Gregory – tenor saxophone
Buddy Beadle – alto and baritone saxophones
Johnny Almond – tenor saxophone
Don Fey – tenor saxophone
Walter Horton – harmonica


TITRES :

1. Baby's Got Me Crying
2. The Right Way Is My Way
3. Get Like You Used to Be
4. Pony and Trap
5. Tell Me
6. A Woman Is the Blues
7. I Wanna See My Baby
8. Remington Ride
9. Fishing in Your River
10. Mean Old World



 CHICKEN SHACK


 Ok Ken, publié en février 1969, est le plus connu des albums du groupe de Stan Webb et Christine Perfect, son meilleur également, si l'on en juge par son classement dans les charts (N°9). Ce disque a la particularité de voir ses pistes (blues) introduites par un facétieux Webb, qui se laisse aller à des imitations de personnalités du moment. L'endroit n'est pas vraiment opportun pour cette prestation certes récréative, mais abusive et à l'effet pas toujours garanti.
 Christine Perfect, bien meilleure chanteuse, récolte des miettes qui ne lui permettent pas de s'exprimer efficacement. Ok Ken, au risque de décevoir ceux qui l'ont boosté au point d'en faire un top ten, ou ceux qui en pincent encore pour lui actuellement, n'a rien d'extraordinaire. Stan Webb pallie son manque de maturité musicale par des pitreries et aurait mieux fait de s'effacer au profit de la belle Christine Perfect, laquelle quitte Chicken Shack après ce disque, pour rejoindre Fleetwood Mac et John McVie. ( jean-claude)


FLAMIN' GROOVIES











SUPERSNAZZ
1969
U.S.

MUSICIENS :

Roy A. Loney - Lead Vocals, Rhythm Guitar, Acoustic Guitar
Cyril Jordan - Lead Guitar, Vocals, Mouth Harp
George Alexander - Bass Guitar, Vocals, Mouth Harp
Danny Mihm - Drums, Percussion, Insanity

With:
Mike Lang - Keyboards


TITRES :

01 - Love Have Mercy
02 - The Girl Can't Help It
03 - Laurie Did It
04 - A Part From That 
05 - Rockin' Pneumonia And The Boogie Woogie Flu 
06 - The First One's Free 
07 - Pagan Rachel
08 - Somethin' Else / Pistol Packin' Mama
09 - Brushfire 
10 - Bam Balam
11 - Around The Corner 



 flamin groovies


C'est avec Supersnazz, enregistré à L.A. et sorti en 1969, que Flamin' Groovies touche à la gloire une première fois. 
Il faut chercher les raisons du désintérêt du public pour les Groovies, dans le choix de leur orientation musicale, difficilement accrocheuse, dans le contenu aussi de ce Supersnazz, qui exploite au maximum le filon de la mine rock des années 50 (et propose aussi quelques originaux). Pour un groupe dont aucun musicien ne sort du panier, mais dont chaque membre est animé d'un véritable esprit de groupe, imprégné du bon vieux rock n' roll de papa, le résultat de ce Supersnazz (à la pochette signée Bob Zoell, très cartoon), qui n'est pas le meilleur album non plus, est très agréable. (jean claude)


 flamin' groovies


FLAMINGO - 1970
TEENAGE HEAD - 1971









mercredi 24 janvier 2018

ELOY











FLOATING
1974
GERMANY

MUSICIENS :

- Frank Bornemann - guitars, vocals
- Manfred Wieczorke - organ, guitar
- Luitjen Janssen - bass
- Fritz Randow - drums


TITRES :

1. Floating
2. The Light From Deep Darkness
3. Castle In The Air  
4. Plastic Girl
5. Madhouse

Bonus:
6. Future City (Live) 
7. Castle In The Air (Live)
8. Flying High (Live)

 eloy

 Floating est leur 3ème album, il sort en 1974. Beaucoup d'espace pour Manfred Wieczorke à l'orgue Hammond qui développe d'excellents solos comme le faisait Jon Lord , d'ailleurs certains passages font penser à Deep Purple comme dans le long et prenant « the light from deep darkness ». Pas loin du Pink Floyd aussi par moment, Eloy assure sa musique avec précision et inspiration. Frank Bornemann, le guitariste chanteur, fondateur de cette formation, assure quelques passes de guitare intéressantes dans « castle in the air » ou « madhouse » par exemple où ses interventions sont assez appuyées d'ailleurs. La rythmique est précise et soutient fermement l'ensemble qui développe des plans progressifs très réussis (gege-blues)


 eloy







RAMSES











ETERNITY RISE
1978
GERMANY

MUSICIENS :

- Hans-Dieter Klinkhammer - bass
- Norbert Langhorst - acoustic & electric guitars 
- Winfried Langhorst - keyboards, vocals
- Herbert Natho - lead vocals 
- Reinhard Schröter - drums, percussion, backing vocals 

With:
-  Nürnberger Symphony Orchestra string section


TITRES :

1. City life
2. Only yesterday
3. Time 
4. Windy
5. Agitation play
6. Eternity rise


 ramses


Eternity Rise est le deuxième LP du groupe de rock progressif allemand Ramses, et tout comme le premier album de  Ramses, La Leyla, il peut être modestement recommander aux fans de rock progressif Allemand de la fin des années 70. La musique de ce disque se situe quelque part entre le début de Eloy (Inside through Dawn) et le prog symphonique de leurs compatriotes tels que Novalis et Anyone's Daughter.


 RAMSES







STATUS QUO











MA KELLY'S GREASY SPOON
1970
U.K.

MUSICIENS :

Francis Rossi - guitar, vocals
Rick Parfitt - guitar, vocals
Alan Lancaster - bass, guitar, vocals
John Coghlan - drums
Roy Lynes - organ


TITRES :

1.Spinning Wheel Blues
2.Daughter
3.Everything
4.Shy Fly
5.(April) Spring, Summer and Wednesdays
6.Junior's Wailing
7.Lakky Lady
8.Need Your Love
9.Lazy Poker Blues
10.Is it Really Me/Gotta Go Home

Bonus:
10.Is it Really Me/Gotta Go Home (Early Rough Mix)
11.Daughter (Early Working Mix for Poss. Guitar)
12.Down the Dustpipe
13.In My Chair
14.Gerdundula
15.Down the Dustpipe (BBC Session) 
16.Junior's Wailing (BBC Session)
17.Spinning Wheel Blues (BBC Session)
18.Need Your Love (BBC Session)
19.In My Chair (1979 Pye Promo Flexidisc)





Après deux albums pop, la trajectoire du Quo a nettement dévié en 1970, le boogie se taille déjà la part du lion sur Ma Kelly’s Greasy Spoon, un album où cohabitent étrangement moments psychés et passages blues rock âpres. Les deux tendances ne fusionnant que rarement, si ce n’est sur son dernier titre qui avoisine les dix minutes et comporte des parties distinctes. Se détachait néanmoins « Junior’s Wailing », une reprise de STEAMHAMMER un groupe du British Blues Boom aujourd’hui oublié, dans la lignée des combos aujourd’hui cultes comme SAVOY BROWN. Ma Kelly’s Greasy Spoon était un album de transition, la mue sera quasi complète avec Dogs Of Two Heads


 status quo