lundi 31 août 2020

DOLL BY DOLL











REMEMBER
1979
U.K.

MUSICIENS :

Jackie Leven - lead vocals
Jo Shaw - guitars, vocals
Robin Spreafico - bass, vocals
David McIntosh - drums, vocals


TITRES :

1. Butcher Boy
2. Chances
3. Sleeping Partners
4. More Than Human
5. Lose Myself
6. Janice
7. The Palace Of Love

Bonus:
8. The Fountain Is Red, The Fountain Is White
 DOLL BY DOLL
Doll By Doll était un groupe britannique qui était très présent dans les cercles musicaux du Royaume-Uni en 1979, certains journalistes ont même suggéré qu'ils changeraient le visage de la musique pop et pourraient même changer le monde. 
Dans une interview très étrange avec le chanteur / compositeur principal du groupe, Jackie Leven, dans Melody Maker en 1979, où Jackie a avoué sa forte consommation de LSD ainsi que celle du groupe tout entier, il a même admis qu'il entendait des voix et pouvait communiquer avec les morts. Impressionné à l'écoute de ce  premier album de Doll By Doll "Remember", et même s'il y a quelques pistes faiblardes la majorité du disque est très bon

 DOLL BY DOLL


MIKE HERON












DIAMOND OF DREAMS
1977
U.K.

MUSICIENS :

Mike Heron (James Michael Heron) - vocals, guitar
Malcolm Le Maistre - vocals
Frank Usher - lead guitar
Dave Sams - keyboards
Mike Tomich - bass
John Gilston - drums

With:
David Barker - keyboards (07)
Krysia Kocjan, Susie Watson-Telly - female backing vocals


TITRES :

1. Are You Going To Hear The Music
2. Don't Kill It Carol
3. Do It Yourself (Desert Song)
4. Redbone
5. Trim Up Your Love Light
6. Draw Back The Veil
7. Stranded In Iowa
8. Diamond Of Dreams
 heron
Après la dissolution du String Band, Mike a tenté de monter un groupe de rock "grand public", Mike Heron’s Reputation, qui a sortit deux albums. 
Le premier a été construit sur des morceaux de l'album sur lequel travaillait le String Band lorsqu'ils se sont séparés, augmentés par des musiciens de session. Il est très léger et accessible, inspiré notamment de Buddy Holly. 
Le suivant, Diamond of Dreams, s'est plutôt embourbé dans des arrangements plus compliqués aux tendances progressives.

 MIKE HERON





JOHN St FIELD










CONTROL
1971
U.K.

MUSICIENS :

John St. Field (Jackie Leven) - acoustic & electric guitars, bass, vocals r
Phil Ryan - organ, Moog synthesizer
Alex Atterson - piano
Joe Kuccer - flute, baritone saxophone
John Haines - percussion
Jesse Ballard, Juliet Lawson - backing vocals


TITRES :

1. Soft Lowland Tongue
2. Ruins
3. The Problem
4. Dune Voices
5. Raerona
6. I'm Always A Prinlaws Boy
7. Mansion Tension
8. Dog Star
9. Sleeping In Bracken 
 JOHN ST FIELD
Chanteur-compositeur écossais Jackie Leven a eu une longue et fructueuse carrière en tant qu'artiste solo et en tant que membre du groupe New Wave "Doll By Doll". Il est né en 1950 à Kirkcaldy, en Écosse. et ses premiers enregistrements ont été signés sous le nom de John St.Field. Son premier album  "Control '' est sorti en 1975, mais apparemment il a été enregistré environ 2 ou 3 ans plus tôt aux Mayfair Studios de Londres. jouant de la guitare, de la basse et au chant, ce travail a également été mis en valeur par la présence du claviériste Phil Ryan, connu depuis son passage chez Man, The Neutrons et Big Sleep. Joe Kuccer joue du sax et de la flûte, John Haines aux percussions, Alex Atterson est au piano et deux chanteuses ont également été recrutés, Jesse Ballard et Juliet Lawson.


 JOHN ST FIELD




HEMLOCK










HEMLOCK
1973
U.K.

MUSICIENS :

Miller Anderson - acoustic & electric & slide guitars, vocals
Peter Dines - organ, acoustic guitar, vocals
Michael Weaver - organ, piano, electric piano, clavinet, congas
James Leverton - bass, vocals
Eric Dillon - drums, percussion

With:
Chris Mercer - saxophones (01)
Pete Willsher - pedal steel guitar (08)


TITRES :

1. Just An Old Friend
2. A Lover's Not A Thief
3. Mister Horizontal
4. Ship To Nowhere
5. Monopoly
6. Broken Dreamer
7. Fool's Gold
8. Garden Of Life
9. Young Man's Prayer
 hemlock
Le seul album jamais sorti par Hemlock est vraiment l'un des joyaux cachés du rock britannique des années 70! Mélodique, sans prétention, c'était la première étape de la carrière de Miller Anderson qui venait de quitter Keef Hartley Band un an plus tôt

 hemlock




JOE SOAP










KEEP IT CLEAN
1973
U.K.

MUSICIENS :

John Tennent - Guitar, Vocals 
Dave Morrison - Bottleneck, Vocals 
Jimmy McCulloch - Guitar 
Jerry Conway - Drums 
Jeff Pearce - Bass 
Mik Kaminski - Violin


TITRES :

1. Talkin' 'Bout You
2. Warning Sign
3. Lay It on Me
4. Whatever the Song Is Now
5. Get Out From Under
6. Feels Strange
8. On the Wing
9. Time
10. All Out Now
11. Birdman
 joe soap
Ce groupe était un projet des chanteurs et guitaristes John Tennent et David Morrison, qui avaient sorti un album l'année précédente en tant que duo «Tennent & Morrison», qui comprenait de nombreux musiciens de Stone the Crows. Le guitariste Jimmy McCulloch (Thunderclap Newman, Stone The Crows, Wings), le violoniste Mik Kaminski (ELO) et le batteur Gerry Conway (Jethro Tull, Fairport Convention, The Pentangle) .

Les influences folk de certains des titres de cet impressionnant groupe sont manifeste, mais l'album est surtout un rock optimiste, amusant et immédiatement sympathique, 


 JOE SOAP


dimanche 30 août 2020

ZZ TOP












DEGUELLO
1979
U.S.

MUSICIENS :

Billy Gibbons – guitar, vocals, baritone saxophone
Dusty Hill – bass guitar, keyboards, backing vocals, lead vocal on "Hi Fi Mama", tenor saxophone
Frank Beard – drums, percussion, alto saxophone


TITRES :

1. I Thank You
2. She Loves My Automobile
3. I'm Bad, I'm Nationwide
4. A Fool For Your Stockings
5. Manic Mechanic
6. Dust My Broom
7. Lowdown In The Street
8. Hi Fi Mama
9. Cheap Sunglasses
10. Esther Be The One
zz top
Après trois ans de silence pour cause de vacances bien gagnées, seulement comblés par un Best Of (gros succès américain), nos trois barbus (enfin, Dusty Hill et Billy Gibbons) se retrouvent en studio pour leur reprise de « I Thank You » qui fait presque oublier la création originale de Sam & Dave, et se poursuit nouveau label, et, sans pour autant altérer ni leur son ni oublier leurs influences, prennent une direction plus soul, voire pop, tout en conservant un style et une classe sans pareille. L’album débute par une vigoureuse avec humour par (encore et toujours) des odes à la bagnole, « She Loves My Automobile » et « Manic Mechanic », aux collants des filles (« A Fool For Your Stockings »), et aux lunettes noires Wayfarer de la marque Ray-Ban, le modèle distinctif de tout rocker qui se respecte : « Cheap Sunglasses ». Rien de très intellectuel, mais joliment raconté, et pimenté de riffs savoureux, de cuivres brûlants et de courts solos de guitare bien ronds. Disque de platine aux Etats-Unis, et premier succès international. (Music Sory)


ZZ TOP

ZZ TOP'S FIRST ALBUM - 1971
TRES HOMBRES - 1973
FANDANGO - 1975
TEJAS - 1976




GENESIS










AND THEN THERE WERE THREE
1978
U.K.

MUSICIENS :

Tony Banks – keyboards
Phil Collins – drums, percussion, vocals
Mike Rutherford – basses, guitars


TITRES :

1. Down And Out
2. Undertow
3. Ballad Of Big
4. Snowbound
5. Burning Rope
6. Deep In The Motherlode
7. Many Too Many
8. Scenes From The Night's Dream
9. Say It's Alright Joe
10. The Lady Lies
11. Follow You Follow Me
 GENESIS
Le 3 juillet 1977, Steve Hackett déclare qu'il va quitter GENESIS.
Son départ est annoncé officiellement en octobre 1977, une semaine avant la sortie du double live "Seconds Out". GENESIS continue sous la forme d'un trio et c'est Mike Rutheford qui décide de cumuler les rôles de bassiste et de guitariste solo. Pour la scène, c'est le guitariste américain Daryl Stuermer qui va pallier le départ de Steve Hackett.
Le départ de Steve Hackett ne perturbe absolument pas Tony Banks qui déclarera plus tard : -"Composer à 3 était en quelque sorte l'idéal. Nous avions été 5, ce qui était orageux, puis 4 ce qui était plus facile, mais donnait toujours le sentiment de 2 membres principaux et de 2 autres secondaires. Travailler à 3 a apporté un sentiment de libération"-

"And Then There Where Three ..." ou le dernier disque de GENESIS qui vaut encore le détour avant que le groupe devienne une firme commerciale, rigoureusement organisée, qui veillera (intelligemment) à rester toujours conforme aux sons en vogue du moment. (Philou)

 GENESIS




ERIC CLAPTON











461 OCEAN BOULEVARD
1974
U.K.

MUSICIENS :

Eric Clapton - Vocal, guitar, dobro)
Carl Radle - Bass
George Terry - Guitar, vocal
Dick Sims - Organ
Albhy Galuten - Piano
Jamie Oldaker  - Drums, persussions
Yvonne Elliman - Vocal
Tom Bernfeld - Vocal
Jim Fox - Drums/9
Al Jackson - Drums/1


TITRES :

1. Motherless Children
2. Better Make It Through Today
3. Willie And The Hand Jive
4. Get Ready
5. I Shot The Sheriff
6. I Can’t Hold Out
7. Please Be With Me
8. Let It Grow
9. Steady Rollin’ Man
10. Mainline Florida
11. Give Me Strengh
 eric clapton
Très éclectique quant aux genres abordés, il s’en dégage une ambiance décontractée, bon enfant, sans soli dévastateurs. L’expression « laid back » (jouer décontracté) en matière de rock a peut-être été imaginée à cette occasion et les fans qui attendaient des soli de guitare ont été frustrés. L’accent est mis sur les chansons et on sent que le guitariste s’applique à chanter du mieux qu’il peut...(Music Story)


 ERIC CLAPTON




samedi 29 août 2020

BARCLAY JAMES HARVEST











ONCE AGAIN
1971
U.K.

MUSICIENS :

John Lees – vocals, guitars, recorder
Les Holroyd – vocals, bass, guitars, keyboards
Stuart "Woolly" Wolstenholme – vocals, mellotron, keyboards
Mel Pritchard – drums, percussion

With:
The Barclay James Harvest Symphony Orchestra
Orchestra Leader: Gavin Wright
Conductor and Musical Director: Robert John Godfrey
Alan Parsons – jaw harp on "Lady Loves"


TITRES :

1. She Said
2. Happy Old World
3. Song For Dying
4. Galadriel
5. Mocking Bird
6. Vanessa Simmons
7. Ball And Chain
8. Lady Loves

Bonus:
9. Introduction - White Sails (A Seascape)
10. Too Much On Your Plate - Live in studio
11. Happy Old World
12. Vanessa Simmons
13. Ball And Chain
barclay james harvest
Le 1er morceau "she said" qui dure plus de 8 mn allie puissance et beauté et fait partie des pièces majeures du rock progressif des années 70. "Ball and chain" et "mocking bird" sont également très bons. C'est vraiment un bon disque avec beaucoup de bonus tracks et pas un seul mauvais morceau.
(TAURUS)

BJH