samedi 1 décembre 2018

DAVID BOWIE













THE MAN WHO SOLD THE WORLD
1970
U.K.

MUSICIENS :

David Bowie – vocals, guitars, Stylophone, organ, saxophone
Mick Ronson – guitars, backing vocals
Tony Visconti – bass, piano, guitar, recorder, producer, backing vocals
Mick Woodmansey – drums, percussion
Ralph Mace – Moog synth


TITRES :

1. The Width of a Circle
1. All the Madmen
3. Black Country Rock
4. After All
5. Running Gun Blues
6. Saviour Machine
7. She Shook Me Cold
8. The Man Who Sold the World
9. The Supermen

Bonus:
10. Lightening Frightening
11. Holy Holy
12. Moonage Daydream (live Boston 97)
13. The Width of a Circle (live at The Beeb)




Sur The Man Who Sold the World, il y a la naissance d'une approche frontalement électrique où Bowie, pas encore la glam star qu'il ne tardera plus à devenir mais plus très loin, auteur de toutes les pistes de l'album, se repose beaucoup sur la puissance de feu et l'inventivité d'un Ronson, trouvaille décisive pour un David jusqu'alors en quête d'identité. Dans les faits, ça donne 7 titres qui rockent sans manquer de finesse et desquels l'énorme The Width of a Circle d'ouverture, tout en basse fuzz et guitare échevelée, le plus mesuré mais non moins réussi et fondamentalement encore plus fou (vu son thème) All the Madmen, ou l'épique et habité Saviour Machine, un machin qui louche furieusement vers le rock progressif sans jamais tout à fait en être, sont les plus beaux représentants. (Melomaniak)


1 commentaire :