dimanche 2 septembre 2018

TRAFFIC








TRAFFIC
1968
U.K.

MUSICIENS :

Steve Winwood – electric guitar, bass, backing vocals, organ, piano
Dave Mason – lead vocals, guitar, harmonica
Chris Wood –  saxophone, flute
Jim Capaldi – drums, percussion, backing vocals


TITRES :

 1. You Can All Join In
 2. Pearly Queen
 3. Don't Be Sad
 4. Who Knows What Tomorrow May Bring
 5. Feelin' Alright
 6. Vagabond Virgin
 7. Forty Thousand Headmen
 8. Cryin' to be Heard
 9. No Time To Live
 10. Means To An End

traffic

Lorsqu'il fonde Traffic en 1967, Stevie Winwood n'a que 19 ans mais il s'est déjà fait un nom et une réputation au sein du Spencer Davis Group, avec lequel il a décroché une poignée de hits. Animé par la volonté d'explorer de nouveaux territoires musicaux, il s'entoure de musiciens partageant son état d'esprit et signe d'abord le très bon Mr Fantasy. Un an plus tard, Traffic poursuit sa voie avec l'éponyme Traffic, expérimentant avec bonheur un mélange de rock, de soul, de psychédélique et de jazz. Jamais à court de créativité, Winwood et ses complices savent s'adapter sans problème à tous types de musiques. Très marqué par l'idéologie hippie qui est alors de mise, Traffic signe sur ce deuxième album quelques grands moments de sa carrière ; c'est le cas du groovy "You Can All Join In", de "Feelin' Alright", morceaux maintes fois repris, notamment par Joe Cocker, et le jazzy "Fourty Thousand Headmen". Traffic est une véritable leçon de rock progressif et raffiné. (Cyril Deluermoz)

traffic


MR FANTAISY - 1967




Aucun commentaire :

Publier un commentaire