vendredi 16 mars 2018

JEFFERSON STARSHIP












DRAGON FLY
1974
U.S.

MUSICIENS :

- Grace Slick - vocals, piano on "Be Young You"
- Paul Kantner - vocals, rhythm guitar
- John Barbata - drums, percussion
- Craig Chaquico - lead guitar
- Papa John Creach - electric violin
- Pete Sears - bass on all tracks except "That's for Sure", piano on "That's for Sure", "Caroline", "All Fly Away" and "Hyperdrive", harpsichord on "Caroline", organ on "Hyperdrive"
- David Freiberg -  vocals, keyboards on "Ride the Tiger", "Be Young You" and "Caroline", piano on "Devil's Den" and "Come to Life", organ on "All Fly Away", bass on "That's for Sure"
- Marty Balin-  lead vocals on "Caroline"


TITRES :

1. Ride The Tiger
2. That's For Sure
3. Be Young You
4. Caroline
5. Devils Den
6. Come To Life 
7. All Fly Away
8. Hyperdrive  

 jefferson starship

"Dragon Fly" sort en 1974 et sonne la fin d'une ère, celle de la période faste qui a vue l'ascension du Jefferson Airplane puis sa longue et inexorable descente, suivie de la mutation de l'Airplane en Starship, vaisseau emmené de main de maître par le couple Kantner/Slick.Après la parution de plusieurs opus sous le nom de Starship pour certains et Kantner/Slick pour d'autres, arrive ce "Dragon Fly". L'équipage du Starship est alors au top! en effet Kantner a recruté Papa John Creach, violon (ex Hot Tuna), on reste en famille!, David Freiberg, basse (ex Quicksilver) et l'excellent et jeune guitariste Graig Chaquico, transfuge d'un groupe nommé Steelwind, formation menée par Jack Traylor, un song-writer que l'on retrouve fréquemment dans la mouvance du Starship. Steelwind a sorti en 1972 un remarquable et unique disque "Child of Nature" sur Grunt Record, oeuvre jamais éditée en cd!!!On attend avec impatience!
Marty Balin un des fondateurs de l'Airplane fait une brêve apparition, le temps de l'excellent "Caroline".Tout n'est qu'élégance dans cette oeuvre, pas de temps morts, chaque titre est illuminé par les soli racés et ciselés de Graig Chaquico et le remarquable travail au violon de Papa John Creach (qui pouvait être pénible au temps de l'Airplane!)
8 titres aux textes forts et politiques (Kantner/Slick obligent!) et pour finir de façon magistrale "Hyperdrive" avec une Grace Slick au sommet de son art sur ce space-rock aux accents psychédéliques, une intro au clavecin, une sublime envolée de Graig Chaquico, un titre au lyrisme hallucinant! et un final qui ne l'est pas moins! (Jean-Pascal Guillet) 


 jefferson starship
J





Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire