dimanche 4 février 2018

ELF












TRYING TO BURN THE SUN
1975
U.S.

MUSICIENS :

Ronnie James Dio - vocals,
Steve Edwards - guitars,
Mickey Lee Soule - keyboards,
Craig Gruber - bass,
Gary Driscoll - drums


TITRES :

1. BLACK SWAMPY WATER 
2. PRENTICE WOOD 
3. WHEN SHE SMILES 
4. GOOD TIME MUSIC 
5. LIBERTY ROAD 
6. SHOTGUN BOOGIE 
7. WONDERWORLD 
8. STREETWALKER


 elf


Ce 3ème et dernier album d'Elf est dans la continuité du précédent avec son lot de boogie rocks fiévreux et de ballades à base de piano plus ou moins virevoltant. 
C'est encore Mickey Lee Soule qui s'illustre sur cet album avec son piano magique, et, combiné avec la voix unique de Ronnie et la guitare de Steve Edwards, ça donne de superbes rock boogie blues tels que "Liberty road", "Good time music", "Black swampy water" et "Shotgun boogie". Ecoutez comment ça swingue, ça groove, ça bastonne , même si c'est assez loin du hard rock, tel que va le faire plus tard Rainbow. 
Mais c'est surtout sur un morceau comme "Worderworld" que Ronnie donne la pleine mesure de son talent vocal, il y chante d'une manière emphatique et un peu lyrique à tel point que l'on peut rapprocher son intonation de celle de Freddie Mercury, et, par ricochet, le morceau a des airs de Queen de la première époque. Superbe, tout comme le dernier morceau qui s'étire sur plus de 7 mn pour donner un blues âpre et rugueux avec des changements de tempo, toujours basés sur le piano de Mickey. (Load Trash Histo)


 ELF









Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire