ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

dimanche 31 juillet 2016

GALADRIEL














GALADRIEL
1971
AUSTRALIA


MUSICIENS :

John Scholtens - vocals
Garry Adams - guitar, vocals
Gary Lothian - guitar
Mike Parker - bass, flute
Bruce Belbin - bass
Doug Bligh - drums


TITRES :

01. Amble On 
02. Such A Fool 
03. Girl Of Seventeen
04. She Left Her Lover At Home
05. Working
06. Standing In The Rain 
07. Mind Games
08. Lady Was A Thief 
09. One Day In Paradise
10. Things To Come 





 GALADRIEL





Les musiciens du groupe Galadriel ont joué dans des formations et différents groupes australiens locaux et régionaux dont les noms sont probablement surtout familier aux fans et connaisseurs de la musique des années 70 de cette partie du monde: House of Bricks, Sherbet, Samael Lilith, Elliot Gordon Union. La musique est étonnamment variée, allant du blues rock assez simples au folk- rock façon Jethro Tull ainsi qu'un rock progressif imaginaire sur les 
 thèmes imaginaires comparable aux premiers albums de Styx ou de Bad Company 




 GALADRIEL



 GALADRIEL







GANDALF














GANDALF
1969
U.S.


MUSICIENS :

Peter Sando - Guitar, Vocals
Bob Muller - Bass, Vocals
Frank Hubach - Electric Piano, Piano, Organ, Harpsichord
Dave Bauer - Drums


TITRES :

1. Golden Earrings 
2. Hang on to a Dream 
3. Never Too Far 
4. Scarlet Ribbons
5. You Upset the Grace of Living 
6. Can You Travel in the Dark Alone 
7. Nature Boy 
8. Tiffany Rings 
9. Me About You
10. I Watch the Moon 







 GANDALF




Gandalf entre en studio fin 1967 pour enregistrer un premier album, essentiellement composé de reprises, avec deux compositions du guitariste Peter Sando. Toutefois, des problèmes de production entraînent un retard de plusieurs mois, et lorsque l'album sort enfin, début 1969, dans l'indifférence quasi-générale, les membres du groupe se sont déjà séparés.
Au fil du temps, Gandalf acquiert une réputation d'album-culte, et il est réédité en 2002 chez Sundazed Records, qui publie cinq ans plus tard Gandalf II, une compilation réunissant des titres enregistrés en concert, des démos et d'autres raretés.
(Wikipedia)




 GANDALF








IT'S A BEAUTIFUL DAY















IT'S A BEAUTIFUL DAY...TODAY

1973
U.S.


MUSICIENS :

- Patti Santos - vocals
- Fredd Webb - piano, organ, French horn, vocals
- Bud Cockrell - bass, vocals
- Bill Gregory - guitar
- Greg Bloch - violin, mandolin
- Val Fuentes - drums, vocals

   Guest:
- Don Waldrop - tuba(3)


TITRES :

1. Ain't That Lovin' You Baby 
2. Child 
3. Down on the Bayou
4. Watching You, Watching Me
5. Mississippi Delta
6. Ridin' Thumb
7. Time
8. Lie to Me
9. Burning Low
10. Creator 




 ITS A BEAUTIFUL DAY





Pattie Santos a enfin la chance de briller sur cet album . Ne vous méprenez pas , elle et David Laflamme formait un excellent duo, mais sa voix semblait toujours en retrait sur les albums précédents. Sur cet album le groupe a montré comment ils avaient progressé en tant que musiciens . Fred Webb a écrit quelques très grands airs de rock, Pattie de s'imposer vocalement et Bud a ajouté quelques idées et convictions.





 IT'S A BEAUTIFUL DAY








mercredi 27 juillet 2016

THE FLOCK














INSIDE OUT
1975
U.S.


MUSICIENS :

- Jerry Smith - bass, vocals
- Fred Glickstein - guitar, vocals
- James L. Hirsen - keyboards, vocals
- Ron Karpman - drums, vocals
- Felix Pappalardi - vocals
- Mike Zydowsky - violin


TITRES :

1. Music for Our Friends 
2. Back to You 
3. Metamorphosis 
4. Hang On 
5. My Ok Today 
6. Straight Home




 THE FLOCK




Après un brève séparation, The Flock se reforme avec un nouveau violoniste, Mike Zydowsky et par la même occasion le groupe est allégé. Finit les sections de cuivres impressionnantes et les arrangements complexes "jazz fusion". Le style devient plus rock.  





 THE FLOCK







mardi 26 juillet 2016

STEELY DAN















PRETZEL LOGIC
1974
U.S.


MUSICIENS :

 Donald Fagen - keyboards, vocals
 Michael Omartian - keyboards
 David Paich - keyboards
 Walter Becker - bass, guitar, vocals
 Timothy B. Schmit - bass, vocals
 Wilton Felder - bass
 Chuck Rainey - bass
 Denny Dias - guitar
 Jeff Baxter - guitar
 Ben Benay - guitar
 Dean Parks - guitar
 Plas Johnson - saxophone
 Jerome Richardson - saxophone
 Ernie Watts - saxophone
 Lew McCreary - horn
 Ollie Mitchell - trumpet
 Jim Hodder - drums
 Jim Gordon - drums
 Jeff Porcaro - drums


TITRES :

1. Rikki Don't Lose That Number
2. Night By Night 
3. Any Major Dude Will Tell You 
4. Barrytown 
5. East St. Louis Toodle-Oo (Duke Ellington, Bubber Miley)
6. Parker's Band 
7. Through With Buzz 
8. Pretzel Logic 
9. With A Gun 
10. Charlie Freak 
11. Monkey In Your Soul 



 steely dan





Il comprend la chanson, "Rikki Don't Lose That Number", qui est le hit du groupe.  L’album a été disque d’or et n°8 au classement des ventes. Ce succès est assez remarquable dans la mesure où la musique est sans concessions et est très différente de la musique rock de l’époque.

 STEELY DAN








GRYPHON














RED QUEEN TO GRYPHON THREE
1974
U.K.


MUSICIENS :

- Richard Harvey - keyboards, recorders, crumhorn 
- Brian Gulland - bassoon, crumhorns 
- David Oberlé - drums, percussion & tymps 
- Graeme Taylor - guitars 
- Philip Nestor - bass guitar 
- Ernest Hart - organ 
- Peter Redding - acoustic bass


TITRES :

1. Opening Move 
2. Second Spasm  
3. Lament 
4. Checkmate 



 gryphon




Red Queen To Gryphon Three est le troisième album du groupe anglais de rock progressif Gryphon, réalisé en 1974. L'album est un concept-album autour d'une partie d'échecs. La musique a une influence très médiévale et baroque, tout comme sur l'album précédent du groupe "Midnight Mushrumps". On peut par exemple noter la présence de basson et de tournebout, deux instruments très peu communs dans la musique rock.





 GRYPHON




 GRYPHON






samedi 23 juillet 2016

STEELY DAN















COUNTDOWN TO ECSTASY
1973
U.S.


MUSICIENS :

- Donald Fagen - vocals, piano, electric piano, synthesizer
- Denny Dias - guitar, mixing
- Jeff "Skunk" Baxter - guitar, pedal steel guitar
- Walter Becker - bass, harmonica, vocals
- Jim Hodder - drums, percussion, vocals

   With
- Ben Benay - acoustic guitar
- Rick Derringer - slide guitar (5)
- Ray Brown - string bass (2)
- Victor Feldman - vibes, marimba, percussion
- Jimmie Haskell - saxes arrangements (6)
- Ernie Watts - saxophone (6)
- Johnny Rotella - saxophone (6)
- Lanny Morgan - saxophone (6)
- Bill Perkins - saxophone (6)
- Sherlie Matthews - background vocals
- Myrna Matthews - background vocals
- Patricia Hall - background vocals
- David Palmer - background vocals
- Royce Jones - background vocals
- James Rolleston - background vocals
- Michael Fennelly - background vocals


TITRES :

1. Bodhisattva 
2. Razor Boy 
3. The Boston Rag
4. Your Gold Teeth
5. Show Biz Kids
6. My Old School
7. Pearl Of The Quarter 
8. King Of The World 





 steely dan




Alors que le groupe avait déjà commencé à enregistrer son deuxième album, David Palmer décide de quitter Steely Dan. 
A partir de ce moment-là, Donald Fagen occupera désormais seul la position de chanteur principal du groupe.
La compagnie ABC, surprise par le succès commercial et inattendu de l’album "Can't Buy a Thrill", demande au groupe d’en faire la promotion tout en enregistrant leur nouvel opus. 
C’est ainsi que les chansons du deuxième album ont été enregistrées à toute vitesse entre les arrêts de la tournée Américaine de 1973. 
Fagen et Becker ont, par la suite, affirmé que les chansons de cet album possédaient une touche particulièrement naturelle musicalement (comme lors d’un concert) puisqu’elles avaient été enregistrées rapidement avec le groupe et les musiciens utilisés en tournée.






 STEELY DAN


 steely dan




HOT TUNA














YELLOW FEVER
1975
U.S.



MUSICIENS :

Jorma Kaukonen – vocals, guitars 
Jack Casady – bass 
Bob Steeler – drums 
Nick Buck – synthesizer on "Bar Room Crystal Ball" 
John Sherman – 2nd guitar on "Baby What You Want Me to Do" 


TITRES :

1. Baby What You Want Me To Do. 
2. Hot Jelly Roll Blues. 
3. Free Reign. 
4. Sunrise Dance With The Devil. 
5. Song For The FIre Maiden. 
6. Bar Room Crystal Ball. 
7. Half/Time Saturation. 
8. Surphase Tension.






 hot tuna




Hot Tuna est le seul groupe californien à pouvoir faire l'étalage de ce punch que l'on croyait réservé aux power trios de heavy métal. Yellow Fever" est l'unique disque qui puisse vous permettre de jouer au revival psychédélique sans vous faire taper sur le système par des vieillards acidulés. 
Beaucoup de gens ont lâché la rampe après "Burgers", lassés qu'ils étaient de ce blues réchauffé pour chaque album. Or, "America's Choice" était un super-disque pour l'été. Et maintenant, avec ce disque et des morceaux comme "Baby What You Want Me To Do", on dépasse le cadre des disques du mois pour voler en pleine catégorie "Hors Etoiles". Le morceau sus-nommé vous asperge pendant plus de six minutes d'un blues électrique et jaillissant à plein pot des amplis de Jorma Kaukonen. La basse navigue sous la rhythm guitar de John Sherman, et son roulement fuzzy rappelle la grande joie des retrouvailles avec quelque maîtresse trop longtemps négligée. Et Bob Steeler enfonce des pointes de fer dans une impeccable balance entre les peaux et les cymbales.

(Phlippe Manoeuvre  ROCK&FOLK Janvier 1976 N°108) 



 HOT TUNA


 hot tuna





RUSH













FLY BY NIGHT
1975
CANADA


MUSICIENS :

- Alex Lifeson - electric, 6- & 12-string acoustic guitars
- Geddy Lee - bass, classical guitars, lead & backing vocals
- Neil Peart - drums, percussion


TITRES :

1. Anthem
2. Best I Can 
3. Beneath, Between And Behind
4. By-Tor And The Snow Dog
    I) At The Tobes Of Hades 
    II) Across The Styx 
    III) Of The Battle 
    IV) Epilogue 
5. Fly By Night
6. Making Memories 
7. Rivendell 
8. In The End









 RUSH





Le nouveau Rush frappe fort, sait où il va, guidé par les mains de velours dans un gant d'acier de Peart, à grand coup de riffs secs et de rythmiques louvoyantes. "Anthem", tout est dit en quatre grosses minutes, la bête est posée là dans toute sa splendeur, seule la voix disons, égosillante, de Geddy Lee, ramène vraiment le groupe à ses origines, un très honnête tribute band au hard-blues britannique du début des seventies. Les structures sont déjà bien ancrées dans une visée progressive, mais sans gras ni fioriture.






 RUSH




rush





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...