ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

ROCKS PROGRESSIFS ET PSYCHEDELIQUES 70'S

lundi 24 octobre 2016

KEN HENSLEY












PROUD WORDS ON A DUSTY SHELF
1973
U.K.


MUSICIENS :

- Ken Hensley  - Guitars, Organ, Keyboards, Vocals
- Lee Kerslake - drums, percussion.
- Gary Thain -  Bass
- Dave Paul - Bass


TITRES :

01 - When Evening Comes
02 - From Time to Time
03 - King Without a Throne
04 - Rain
05 - Proud Words
06 - Fortune
07 - Black-Hearted Lady
08 - Go Down
09 -Cold Autumn Sunday
10 - The Last Time




 KEN HENSLEY


Premier album solo de Ken Hensley, alors qu'au sein du Heep, il était surtout connu pour sa faculté à faire groover un orgue Hammond B3 dans un contexte rock (un talent rare qu'il partageait avec Jon Lord de Deep Purple), Hensley a décidé ici de se focaliser sur deux autres aspects de son art. 
Car si l'orgue est roi sur un seul morceau nommé Fortune, c'est bien la guitare qui est reine sur Proud Words On A Dusty Shelf et si Hensley n'a pas les compétences techniques d'un Mick Box, il s'en tire quand même fort honorablement par un jeu en solo impressionniste et mélodieux à la guitare électrique (When Evening Comes, Black Hearted Lady) tandis que les accompagnements acoustiques sont conçus avec goût (on pense carrément à America sur From time To Time et sur Go-Down). En plus, il s'avère être un excellent chanteur dans le style de David Byron dont il n'a pourtant pas la puissance de feu. Son timbre et son expressivité sont en effet suffisamment originaux et plaisants pour capter l'attention. 
Ce qui est clair, c'est qu'en dépit de la rythmique composée du bassiste Gary Thain et du batteur Lee Kerslake et d'une reprise de la ballade Rain qui figurait sur The Magician's Birthday ici traitée un peu différemment dans sa partie finale, Proud Words peut difficilement être considéré comme un album perdu d'Uriah Heep 



 ken hensley







Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...